Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Cette mĂšre de 4 enfants expose son corps post-grossesse pour dĂ©complexer toutes les mamans !

Cette mÚre de 4 enfants expose son corps post-grossesse pour décomplexer toutes les mamans !

AprĂšs la grossesse, beaucoup de femmes comparent leur corps Ă  celui des autres dans l’espoir de se rassurer. Seulement parfois, c’est tout l’inverse qui se produit et les jeunes mamans dĂ©veloppent des complexes dus aux changements que leur corps a subis avec l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ©. Les vergetures, les cicatrices, la peau dĂ©tendue … Oui c’est courant mesdames ! Mais ce n’est pas une tare et vous ne devriez pas en avoir honte ! N’en dĂ©plaise aux actrices d’Hollywood qui retrouve leur corps d’avant bĂ©bĂ©, soi-disant, en un claquement de doigt ! Vous avez des cicatrices, mais la vĂ©ritĂ©, c’est que tout le monde en a.

Cette femme de 4 enfants encourage les mĂšres Ă  ĂȘtre plus indulgentes avec leur corps post-grossesse

Stevie Niki est une maman australienne de 4 enfants et une blogueuse avertie. Sur sa page Facebook My Tribe of Six, elle a partagĂ© une photo d’elle pour encourager les mamans Ă  ĂȘtre plus indulgentes avec elles-mĂȘmes. « J’entends souvent des remarques comme : tu es tellement mince, on ne dirait pas que tu as quatre enfants ». Et notre maman rĂ©torque alors sur sa page Facebook : « La premiĂšre chose que j’ai envie de leur rĂ©pondre c’est : eh bien tu ne m’as pas vu nue, et c’est vrai, ils ne m’ont pas vu et heureusement « . Mais pour cette jeune femme, les gens sous-estiment souvent la capacitĂ© des vĂȘtements Ă  couvrir les choses mĂȘme si elle confie qu’en aucun cas, elle n’essaie de cacher son « ventre de maman ». Elle explique l’assumer totalement « parce qu’il a fait des choses incroyables (comme faire grandir mes quatre enfants) ». Stevie a Ă©crit que les femmes ont souvent des « attentes irrĂ©alistes » pour elles-mĂȘmes Ă  cause de ce qu’elles voient sur d’autres femmes. « Vous pouvez me regarder et penser qu’on ne dirait pas que j’ai eu des enfants mais c’est parce que vous ne pouvez pas voir la peau dĂ©tendue et les cicatrices laissĂ©es sur mon ventre ou que mon corps entier est criblĂ© de vergetures » poursuit-elle. Elle explique « Aucune overdose d’exercice, ou aucune crĂšme ne pourront le rĂ©parer (croyez-moi, j’ai tout essayĂ© … parfois, il s’agit simplement de la gĂ©nĂ©tique) ». 

Stevie Niki trouve qu’il est triste de savoir que les femmes « regardent les autres et se comparent« . Car « Ă  moins que la personne Ă  cĂŽtĂ© de vous ait vĂ©cu exactement les mĂȘmes choses que vous, comment pouvez-vous comparer ? Vous ne pouvez tout simplement pas ». Alors les filles, n’hĂ©sitez pas Ă  ĂȘtre indulgente avec vous et mĂȘme si ce n’est pas Ă©vident, laissez tomber les comparaisons, vous ĂȘtes vous et vous ĂȘtes une maman qui dĂ©chire. 

stevie nikki 3

stevie nikki 2

stevie nikki


À lire absolument