Cette maman met au monde son bébé alors qu’elle était dans le coma !

C’est après un grave accident de la route survenu le 1er novembre 2016 qu’Amelia Bannan, policière, s’est retrouvée plongée dans le coma. A ce moment-là, cette femme d’origine argentine était alors enceinte de 27 semaines et pourtant, son « état végétatif » ne l’a pas empêché de mettre au monde son enfant le 24 décembre 2016 comme le rapporte le quotidien argentin Clarin. Trois mois après son accouchement, elle se réveille enfin de son coma et rencontre pour la première fois son fils prénommé Santino. Son frère, Cesar Bannam a partagé ses premiers mots sur Facebook : « Ses premières réponses à nos questions étaient… OUI… NON… », a écrit Cesar Bannam sur le postLa publication a ému les internautes qui ont été très nombreux à l’aimer et la partager.

maman accouche dans le coma vfacebook

Enceinte et dans le coma, son bébé continue de se développer normalement

L’accident de voiture d’Amelia Bannam lui a causé un grave traumatisme crânien, à la suite de quoi un caillot de sang s’est logé dans son cerveau. Pendant 8 semaines, son bébé s’est malgré tout développé normalement. La maman accouche alors par voie basse, dans le coma, d’un bébé de 1,890 kg, né prématurément, soit 9 semaines avant le terme. Entre temps, la famille d’Amelia Bannam avait mis tout en œuvre pour tenter d’établir un lien entre Santino et elle, en approchant le bébé de son visage et de sa poitrine. Le petit bout a aujourd’hui trois mois et sa maman vient de le rencontrer pour la première fois. La jeune femme a encore quelques problèmes pour se mouvoir mais les médecins sont étonnés par sa capacité de récupération malgré son long coma. Le Huffington Post a interrogé le Dr Steven Laureys, directeur du « Coma Science Group », à l’université de Liège, sur l’incroyable capacité que possède cerveau pour se régénérer. « Après quatre mois, comme dans le cas de cette jeune femme, c’est tout à fait possible de revenir à la vie », déclare-t-il. Puis il a expliqué que normalement, la durée du coma n’excède pas plus de quelques semaines, « ensuite, la personne rentre dans une phase que je préfère appeler éveil non répondant’ au lieu de coma ou état végétatif ».

 


 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire