Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Cette maman assume son corps post-grossesse qu’elle détestait dans une publication poignante

Il aura fallu 18 mois pour que Kari Horn, mère de famille américaine, accepte enfin son corps après avoir mis au monde son bébé. Dans un post publié sur son compte Instagram et relayé sur le site américain Huffington Post, elle raconte les difficultés de la période post-partum. A l’aide d’un cliché, elle ose enfin se montrer telle qu’elle est et raconte « la partie de la maternité dont on parle peu ». Son honnêteté a largement été saluée par les internautes comme en témoignent les nombreux commentaires.

La période post-partum difficile de Kari Horn

Quand Kari Horn et son époux ont appris qu’ils allaient devenir parents, ils ne pouvaient pas être plus heureux. En effet, la maman souffre d’endométriose mais aussi d’un utérus rétroversé (il s’agit d’une orientation anormale de l’utérus). C’est pourquoi cette jeune femme ne pensait pas pouvoir enfanter.

Keri Horn n’a pas eu le droit à l’accouchement dont elle rêvait, mais à une césarienne d’urgence. Puis, après avoir donné naissance à son fils, la maman a dû surmonter de nombreuses complications médicales. Ainsi, peu de temps après son accouchement, elle a appris qu’elle souffrait de trois hernies ombilicales. Elle a alors dû subir une nouvelle intervention chirurgicale. A la suite de son opération, Keri Horn a fait une réaction allergique aux bandages que son médecin a utilisés. La maman s’est donc retrouvée avec plusieurs brûlures ainsi que de l’érythème (rougeur cutanée) sur son ventre « déjà endolori ».

Keri Horn veut redonner espoir à toutes les femmes

Dans sa publication, Keri Horn souligne le fait que, peu importe « la quantité d’huile de noix et de coco et de vitamine E que vous mettrez sur votre ventre de femme enceinte, vous aurez quand bien même des vergetures. » Malgré cela, la maman reste forte. Mieux encore, à travers son post Instagram, elle espère redonner le sourire à toutes les mères qui n’acceptent pas leur corps post-grossesse : « Les mères sont vraiment les meilleures. Ne vous haïssez pas mesdames. Vous êtes belles et ce, malgré le nombre de cicatrices que vous avez ». Si Keri Horn a décidé de partager un cliché de son ventre, c’est parce qu’elle en avait assez de vivre avec une image négative d’elle-même. Ainsi, poster cette photo l’a vraiment aidé à aller mieux et les commentaires des internautes l’ont encouragé à aller de l’avant. En publiant son message, elle souhaite montrer aux femmes dans la même situation, qu’elles ne sont pas seules. Elle a expliqué : « J’espère que les femmes aimeront davantage leur corps, même si elles n’ont pas eu d’enfant, car nos corps racontent des histoires ». Pour elle, les cicatrices, les vergetures et tout ce que le corps peut dévoiler rappellent que « nous sommes des guerrières ! » 


corps-post-grossesse-instagram-maman-fiere-post

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire