Ce grand prématuré a été sauvé à l’aide d’une poche en plastique

L’histoire d’Isaac Derwent n’est certainement pas courante. Ce petit bout de chou a connu un début dans la vie hors norme. Grand prématuré de 30 semaines né à l’hôpital de Derriford à Plymouth aux États-Unis, Isaac a été placé dans une poche transparente qui lui collait au corps afin de lui apporter de la chaleur et ainsi recréer l’environnement réconfortant du ventre de la maman.

Une poche plastique pour recréer l’environnement du ventre de maman

Lorsque Jennifer et Jonathan Derwent sont sortis de chez eux pour faire quelques achats pour bébé, ils me pensaient pas finir leur journée à l’hôpital.

La maman a  commencé à ressentir des douleurs légères dans le ventre, mais elle était loin de se douter qu’elle accoucherait dans la même journée.

En arrivant à l’hôpital, Jennifer Derwent s’est sentie gênée de venir pour ce qui semblait être pour elle que de simples douleurs au ventre mais les infirmières lui ont bien fait comprendre que son bébé allait arriver très rapidement. Quelle fut sa stupeur quand elle a appris la nouvelle ! Enceinte de seulement 30 semaines, il était inconcevable pour Jennifer et Jonathan de donner naissance à leur petit garçon maintenant.

accouchement grand pramature famille derwent etats unis

Tout s’est ensuite enchaîné très vite et le petit Isaac a vu le jour plus tôt que prévu… Pesant à peine 1 kg 400, le bébé a été enroulé dans un sac plastique afin de recréer la chaleur nécessaire présent dans le ventre de la mère pour qu’il prenne un maximum des forces.  Sous le regard perplexe de ses parents, Isaac a donc été confié aux médecins pendant 5 semaines en soins spéciaux. Après avoir été mis dans ce sac plastique qui l’enveloppait confortablement, le bébé a été placé en couveuse, comme tous les bébés prématurés. Reformer un environnement semblable à celui de l’utérus lui a permis de se développer correctement.


Une chance incroyable pour ce grand prématuré

Une attention toute particulière a été portée à Isaac tout au long de son hospitalisation et les parents reconnaissent avoir eu beaucoup de chance d’être pris en charge dans ce service. Même si cette expérience reste très choquante pour la maman qui n’a pas pu tenir son fils dans les bras avant un long moment, elle admet avoir été soulagée de voir à quel point il était très bien soigné et entouré. Entendre ses premiers pleurs a réussi à la calmer, même si le plus dur restait à faire. Eh oui, il a fallu qu’Isaac se batte pour survivre à cette naissance bien trop prématurée mais ce petit bonhomme avait de nombreuses réserves en lui.

Isaac est désormais âgé de 5 mois et demi et se porte très bien. Avec sa grande sœur Holly, ils comblent de bonheur leurs parents qui, malgré tout, ont eu la peur de leur vie le jour où leur second enfant a pointé le bout de son nez. Mais tout est bien qui finit bien…

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire