Neufmois.fr » Au fil de l'actu » BientĂŽt un mĂ©decin traitant pour les petits ?

BientÎt un médecin traitant pour les petits ?

Nous les adultes devons dĂ©clarer un mĂ©decin traitant depuis 2004, dĂšs que l’on atteint l’ñge de 16 ans. La majoritĂ© des Français a suivi cette rĂšgle, en grande partie parce qu’il allait devenir plus coĂ»teux d’aller directement voir un spĂ©cialiste si l’on n’avait pas consultĂ© son mĂ©decin traitant au prĂ©alable.

Un projet de loi prĂ©sentĂ©, mercredi 15 octobre 2014, au conseil des ministres propose maintenant aux familles de dĂ©clarer un mĂ©decin traitant pour les enfants aussi. Cela permettrait d’assurer un bon suivi mĂ©dical Ă  nos petits bouts de leur naissance Ă  leurs 16 ans. Un mĂ©decin ou un pĂ©diatre pourra ĂȘtre dĂ©signĂ©. Le spĂ©cialiste effectuera donc toutes les visites de contrĂŽle de l’enfant, surveillera sa croissance, son poids, etc.

En juin dernier dĂ©jĂ , quand le sujet avait Ă©tĂ© abordĂ©, la nouvelle Ă©tait mieux passĂ©e auprĂšs des mĂ©decins gĂ©nĂ©ralistes que des pĂ©diatres. Le Docteur Claude Leicher, prĂ©sident de MG France, avait notamment dĂ©claré : « Ça clarifie les responsabilitĂ©s, et nous proposons Ă©galement qu’il n’y ait pas de pĂ©nalitĂ© de parcours quand les parents vont voir un autre mĂ©decin ». Cependant, les pĂ©diatres Ă©taient eux moins enthousiastes, craignant que les parents n’aient plus le libre choix de consulter un pĂ©diatre ou un mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste selon les besoins de l’enfant et les disponibilitĂ©s dans sa rĂ©gion.

Le problĂšme est donc celui-ci : si le mĂ©decin traitant sĂ©lectionnĂ© est un mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste, il sera plus difficile Ă  l’avenir de consulter un pĂ©diatre pour son bout de chou. De plus, cette nouvelle mesure coĂ»terait environ 65 millions d’euros Ă  l’Assurance Maladie, ce que dĂ©plorent les pĂ©diatres qui voient lĂ  une mesure « bancale ».


Aujourd’hui, 71% des consultations mĂ©dicales pour enfants de 0 Ă  16 ans sont effectuĂ©es par un mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste, et seulement 15% par un pĂ©diatre. Pourquoi un tel Ă©cart ? En partie Ă  cause d’un manque de pĂ©diatres en France, et des disparitĂ©s selon les rĂ©gions (sur les 7 000 pĂ©diatres en exercice en France, il y aurait 2 000 pĂ©diatres en Ile-de-France, contre seulement 120 dans la rĂ©gion Poitou-Charentes, par exemple).

 

Et vous, que pensez-vous de cette proposition de loi ?


À lire absolument