Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Comment ce bĂ©bĂ© a-t-il pu sauver la vie de sa maman en refusant de tĂ©ter ?

Comment ce bébé a-t-il pu sauver la vie de sa maman en refusant de téter ?

Sarah Boyle affirme que son bĂ©bĂ© Teddy lui a sauvĂ© la vie en refusant de tĂ©ter Ă  son sein droit. En effet, cette maman britannique ĂągĂ©e de 26 ans a expliquĂ© au quotidien le Daily Mail que son petit bout criait lorsqu’elle lui offrait la tĂ©tĂ©e avec ce sein. PrĂ©occupĂ©e, elle est donc allĂ©e voir son mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste qui lui a prescrit un scanner et une biopsie. Deux semaines plus tard, le diagnostic tombe : Sarah Boyle souffre d’un cancer du sein.

Sans l’allaitement, le cancer de Sarah Boyle n’aurait pas Ă©tĂ© dĂ©tectĂ© si tĂŽt

Au dĂ©but tout allait bien, Teddy tĂ©tait sans difficultĂ©. Puis, cinq mois plus tard, Sarah Boyle a remarquĂ© des diffĂ©rences entre ses deux seins, une aide-soignante lui a alors certifiĂ© qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiĂ©ter. Finalement, un mois plus tard, le loulou refuse le sein droit de sa maman. « Quand je lui offrais ce sein, il Ă©tait totalement paniquĂ© », a expliquĂ© Sarah Boyle au quotidien britannique. « Teddy savait Ă©videmment que le lait de mon sein droit Ă©tait diffĂ©rent de celui de mon sein gauche », a-t-elle ajoutĂ©. « Teddy est mon hĂ©ros, sans lui, je n’aurais jamais soupçonnĂ© que j’avais un cancer. »

Sarah Boyle Ă©tait sĂ»re que son bĂ©bĂ© voulait l’avertir que quelque chose n’allait pas

Et elle a eu raison. « Mon mĂ©decin m’a dit que l’allaitement maternel favorise la liaison entre la mĂšre et le bĂ©bĂ©. Dans mon cas, il a fait plus que ça, il m’a sauvĂ© la vie », a prĂ©cisĂ© Sarah Boyle. D’ailleurs, si la maman n’avait pas choisi d’allaiter, sa maladie n’aurait probablement pas Ă©tĂ© dĂ©couverte selon le docteur. « Mon praticien a dit qu’il n’avait jamais vu un tel phĂ©nomĂšne », a expliquĂ© la maman. Le jour oĂč le cancer du sein lui a Ă©tĂ© diagnostiquĂ©, la maman de Teddy a dĂ» cesser d’allaiter afin qu’elle puisse commencer la chimiothĂ©rapie. Aujourd’hui, son traitement n’est pas encore terminĂ©.  » Je n’avais jamais imaginĂ© avoir un cancer si jeune », a-t-elle confiĂ©. Effectivement la maladie dont elle est atteinte, le cancer du sein triple nĂ©gatif, est extrĂȘmement rare pour son Ăąge.


À lire absolument