Comment ce bébé a-t-il pu sauver la vie de sa maman en refusant de téter ?

Sarah Boyle affirme que son bébé Teddy lui a sauvé la vie en refusant de téter à son sein droit. En effet, cette maman britannique âgée de 26 ans a expliqué au quotidien le Daily Mail que son petit bout criait lorsqu’elle lui offrait la tétée avec ce sein. Préoccupée, elle est donc allée voir son médecin généraliste qui lui a prescrit un scanner et une biopsie. Deux semaines plus tard, le diagnostic tombe : Sarah Boyle souffre d’un cancer du sein.

Sans l’allaitement, le cancer de Sarah Boyle n’aurait pas été détecté si tôt

Au début tout allait bien, Teddy tétait sans difficulté. Puis, cinq mois plus tard, Sarah Boyle a remarqué des différences entre ses deux seins, une aide-soignante lui a alors certifié qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Finalement, un mois plus tard, le loulou refuse le sein droit de sa maman. « Quand je lui offrais ce sein, il était totalement paniqué », a expliqué Sarah Boyle au quotidien britannique. « Teddy savait évidemment que le lait de mon sein droit était différent de celui de mon sein gauche », a-t-elle ajouté. « Teddy est mon héros, sans lui, je n’aurais jamais soupçonné que j’avais un cancer. »

Sarah Boyle était sûre que son bébé voulait l’avertir que quelque chose n’allait pas

Et elle a eu raison. « Mon médecin m’a dit que l’allaitement maternel favorise la liaison entre la mère et le bébé. Dans mon cas, il a fait plus que ça, il m’a sauvé la vie », a précisé Sarah Boyle. D’ailleurs, si la maman n’avait pas choisi d’allaiter, sa maladie n’aurait probablement pas été découverte selon le docteur. « Mon praticien a dit qu’il n’avait jamais vu un tel phénomène », a expliqué la maman. Le jour où le cancer du sein lui a été diagnostiqué, la maman de Teddy a dû cesser d’allaiter afin qu’elle puisse commencer la chimiothérapie. Aujourd’hui, son traitement n’est pas encore terminé.  » Je n’avais jamais imaginé avoir un cancer si jeune », a-t-elle confié. Effectivement la maladie dont elle est atteinte, le cancer du sein triple négatif, est extrêmement rare pour son âge.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire