Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » « Baby Cries Translator », le nouveau traducteur des pleurs de bĂ©bĂ© sur smartphone

« Baby Cries Translator », le nouveau traducteur des pleurs de bĂ©bĂ© sur smartphone

BĂ©bĂ© pleure et vous ignorez pourquoi ? Essayez l’application « Baby Cries Translator » ? Disponible sur votre smartphone, cette application vous permettra de savoir pour quelle raison votre petit bout ne cesse de pleurer, et vous, vous pourrez respirer.

La couche Ă  changer ? Il a faim ? Il a envie de dormir ? Il a mal quelque part ? Pas toujours facile les premiers temps pour des jeunes parents de savoir pour quelle raison bĂ©bĂ© pleure, et bien Ă©videmment, chacun des pleurs sont diffĂ©rents pour chacune des raisons. Et puisqu’il ne peut pas encore parler, il s’exprime comme il peut. Afin d’y remĂ©dier, deux chercheurs issus de l’universitĂ© de TaĂŻwan ont souhaitĂ© mettre au point une technique pour traduire chacun des pleurs de bĂ©bĂ©, nous apprend le site amĂ©ricain ABC 7.

Deux ans pour concevoir l’application

Durant deux ans, ces chercheurs ont parcouru les foyers, maternitĂ©s afin d’avoir le plus de bruits de nouveau-nĂ©s possible. Au total, ils en ont alors rĂ©cupĂ©rĂ© 200 000 diffĂ©rents venus d’une centaine de nouveau-nĂ©s, et les ont tous analysĂ©s, puis triĂ©s dans diffĂ©rentes catĂ©gories. Pour savoir Ă  quel besoin les pleurs de bĂ©bĂ© correspondent, il suffit donc de tĂ©lĂ©charger l’application (pour un coĂ»t de 2,70 euros), de la lancer, et ensuite d’approcher votre smartphone vers bĂ©bĂ© et hop, en quelques secondes on sait pourquoi bĂ©bĂ© pleure ! GĂ©nial ? Non pas vraiment. AprĂšs tout, instinctivement une maman sait pourquoi son bĂ©bĂ© pleure et approcher au plus prĂšs son petit bout des ondes n’est pas forcĂ©ment trĂšs bon pour sa santĂ© non plus. Petit Ă  petit, ces nouveaux objets connectĂ©s mĂąchent le travail des jeunes parents. Certes, il en convient qu’ĂȘtre rĂ©veillĂ© en pleine nuit car votre petit bout pleure n’est pas agrĂ©able. Encore pire lorsque vous n’arrivez pas Ă  trouver la raison puisque vous ĂȘtes fatiguĂ©, et que vous dormez moins de cinq heures par nuit. Mais on sait trĂšs bien Ă  quoi s’attendre en gĂ©nĂ©ral lorsqu’on attend un enfant. Comment faisait donc notre mĂšre, voire notre grand-mĂšre sans toute cette technologie ? On ne devient pas parents Ă  coup d’application, mais Ă  force de pratique.

Et concernant la fiabilité ?

BasĂ©e sur une intelligence artificielle, cette application serait capable de traduire 90% des besoins de bĂ©bĂ©. Les utilisateurs dĂ©crivent une marge d’erreur faible, de 8%. Alors, on cĂšde Ă  la facilitĂ© ou on s’arme de courage et surtout d’empathie affectueuse envers bĂ©bĂ© ?

appli-traducteur-pleurs-bebe

À lire absolument