Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Attention, la varicelle est de retour en France : quelles prĂ©cautions faut-il prendre ?

Attention, la varicelle est de retour en France : quelles précautions faut-il prendre ?

Selon le bulletin hebdomadaire du rĂ©seau de surveillance Sentinelles-Inserm (en charge de la progression des maladies sur le territoire français), l’épidĂ©mie de varicelle se propage depuis plusieurs jours dans plusieurs rĂ©gions de France et touche principalement les enfants de moins de 5 ans. Maladie saisonniĂšre dont on observe un pic deux fois dans l’annĂ©e, en mars-avril et en juin-juillet, la varicelle est une maladie virale trĂšs contagieuse, le plus souvent bĂ©nigne
 Ă  condition de prendre les bonnes prĂ©cautions.

Le nombre de cas recensés est en fort hausse

Selon les informations du rĂ©seau de surveillance Sentinelles-Inserm, le taux de personnes touchĂ©es a doublĂ© en seulement une semaine. « La semaine derniĂšre (semaine 11), le taux d’incidence des cas de varicelle vus en consultation de mĂ©decine gĂ©nĂ©rale a Ă©tĂ© estimĂ© Ă  37 cas pour 100 000 habitants ». 

Parmi les rĂ©gions les plus touchĂ©es, on retrouve les Pays de la Loire (74 cas pour 100 000 habitants), l’Île-de-France (50 cas pour 100 000 habitants), la Nouvelle-Aquitaine (49 cas pour 100 000 habitants), la Corse (35 cas pour 100 000 habitants) et enfin l’Occitanie avec 27 cas pour 100 000 habitants.

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter la varicelle ?

Ce sont les enfants ĂągĂ©s de moins de 5 ans qui sont les plus touchĂ©s par la varicelle. A noter que cette maladie, due au virus varicelle-zona et qui appartient au groupe des herpĂšs-virus, se transmet par voie orale, inhalation de gouttelettes de salive, Ă©mises par une personne malade, ou bien par un contact direct avec les lĂ©sions cutanĂ©es. La personne malade prĂ©sente alors une fiĂšvre qui est modĂ©rĂ©e et peut monter jusqu’à 38 °C, avec Ă©ventuellement des maux de tĂȘte ainsi que des rougeurs surĂ©levĂ©es de la peau sur lesquelles apparaissent trĂšs vite des vĂ©sicules ou bien des bulles. Elles peuvent alors mesurer trois Ă  quatre millimĂštres de diamĂštre, et sont remplies d’un liquide clair qui se trouble vite. La personne est prise de fortes dĂ©mangeaisons cutanĂ©es.


La varicelle Ă©tant une maladie virale, il n’y a pas de traitement particulier. Et puisque que cette maladie est un virus il n’y a donc pas d’antibiotiques Ă  prendre. Il n’existe pas en effet, de mĂ©dicaments pour en guĂ©rir.A savoir que le mĂ©decin peut administrer un traitement antihistaminique qui permettra de calmer les dĂ©mangeaisons, mais aussi un produit Ă  appliquer sur les boutons afin que ces derniers sĂšchent plus rapidement. Et attention, il est important de ne jamais donner de l’aspirine ou de l’ibuprofĂšne Ă  un enfant atteint de varicelle pour faire descendre la fiĂšvre. En effet, comme l’a expliquĂ© le Dr. Serge Smadja de SOS MĂ©decin, au micro de la radio Europe 1 : « L’aspirine peut entraĂźner un syndrome de Reye, qui est une complication Ă  la fois mĂ©ningo-encĂ©phalique et hĂ©patique, qui peut ĂȘtre vraiment dramatique. Avec l’ibuprofĂšne, on peut faire flamber la maladie. Cela peut donner des complications pulmonaires, voire aussi, parfois, mĂ©ningo-encĂ©phaliques ».

Afin de d’éviter la varicelle, il est donc important :

  • De se laver frĂ©quemment les mains
  • D’aĂ©rer assez rĂ©guliĂšrement les chambres de votre lieu de vie.
  • D’apprendre Ă  ses enfants à bien se couvrir la bouche quand on tousse (avec un mouchoir en papier par exemple).
  • De couper les ongles assez court pour qu’ils restent propres
  • De ne pas Ă©changer les biberons, les sucettes, les couverts au sein de la famille
  • D’éviter d’emmener votre enfant dans les lieux publics comme les centres commerciaux ou dans les transports en commun
  • D’éviter qu’un enfant malade embrasse ses frĂšres et sƓurs

Pas question de mettre votre petit bout malade Ă  l’école, Ă  la crĂšche ou chez la nourrice. Votre enfant est contagieux et peut donc contaminer les autres enfants. Ce dernier est d’ailleurs contagieux deux jours avant l’apparition des boutons, et continuera de l’ĂȘtre jusqu’à ce que ces derniers aient sĂ©chĂ©, soit environ une semaine aprĂšs leur apparition.


À lire absolument