Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » « Assumer son corps post grossesse », le mot d’ordre de Miranda Kerr !

« Assumer son corps post grossesse », le mot d’ordre de Miranda Kerr !

La mannequin Miranda Kerr, dĂ©jĂ  maman d’un petit Flynn Christopher nĂ© en 2011, a accueilli son deuxiĂšme enfant au mois de mai dernier, un deuxiĂšme garçon prĂ©nommĂ© Hart. Ancien modĂšle pour Victoria’s Secret, la jeune maman ne cherche pas Ă  retrouver sa silhouette de rĂȘve au plus vite et assume son corps post-grossesse.

Une maman comblée

Depuis quelques temps, Miranda Kerr s’est Ă©loignĂ©e du monde de la mode pour se consacrer Ă  son rĂŽle de maman, et elle ne regrette rien. A l’occasion de la sortie du dernier numĂ©ro du Marie Claire Australien, elle s’est confiĂ©e au magazine sur sa vie de famille : « C’est vraiment un luxe de pouvoir se poser, de rester au mĂȘme endroit et d’avoir des tĂąches quotidiennes ».  La jeune femme qui a aujourd’hui 35 ans semble satisfaite de ne plus avoir Ă  voyager autant pour son travail et de pouvoir se consacrer Ă  ses deux garçons.

Un message de body positive

Etant donnĂ© sa carriĂšre de mannequin, on pourrait penser que Miranda Kerr fait tout pour perdre les petits kilos qu’elle a pu prendre durant sa grossesse. Il n’en est rien. C’est ce qu’elle dĂ©clare au magazine Australien : « J’ai un bidon de maman et tout va bien« . Un message qui fait du bien quand on sait les complexes que peut avoir une femme aprĂšs une grossesse. L’ancienne Ă©gĂ©rie de Victoria’s Secret poursuit d’ailleurs : « En tant que femmes, il est trĂšs important que nous soyons gentilles avec nous-mĂȘmes et que nous n’ayons pas le sentiment de devoir instantanĂ©ment retrouver la ligne aprĂšs un bĂ©bĂ©« . Son message est simple : ne pas se mettre la pression et accepter notre corps tel qu’il est. Le plus important pour la jeune femme est de prendre soin d’elle et de sa famille, perdre ses kilos n’est donc pas sa prioritĂ© : « Il m’a fallu neuf mois – enfin dix mois – pour Ă©lever un bel enfant, et il faudra peut-ĂȘtre dix mois pour se sentir bien en maillot de bain. Ou plus longtemps. Ou jamais ! »

Une belle leçon de body positive !

À lire absolument