Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Accouchement vs coup dans les testicules : lequel fait le plus mal ?

C’est une grande question à laquelle hommes et femmes ne sont pas d’accord : entre un accouchement et un coup dans les testicules, lequel est le plus douloureux ? Ah, ah, vaste débat les amies ! Forcément, femmes et hommes opteront plutôt pour la douleur qu’ils ont déjà expérimentée ! Le site Maxisciences-Gentside découverte s’est intéressé au sujet, et a partagé une vidéo super intéressante en anglais sous-titrée de ASAP Science, qui nous explique sous forme de dessins d’où viennent les douleurs… Alors, ça dit quoi tout ça du coup ?

 

Que nous apprend la vidéo ?

Elle nous apprend que l’on ressent la douleur par le biais des nocicepteurs, des cellules nerveuses. Les nerfs envoient alors un signal à notre cerveau, et c’est là que l’on perçoit la douleur. Il faut qu’elle atteigne un certain degré pour qu’elle nous fasse souffrir. Certaines douleurs sont courtes et rapides, d’autres sont plus diffuses, plus prolongées.

Si un coup dans les testicules est particulièrement douloureux pour ces messieurs, c’est parce que ce sont des organes recouverts de ces nocicepteurs. Ils sont aussi rattachés aux nerfs de l’estomac et vagal (zone cérébrale du vomi). Cela en fait une partie bien plus sensible qu’un autre organe de leur corps, et fait parcourir la douleur dans l’abdomen.

Et chez nous, comment ça marche ? Nous aussi, nous ressentons une douleur « viscérale » lors de l’accouchement. Cela est dû à la distension de l’utérus, qui touche également les nocicepteurs. Et surtout, un accouchement dure en général environ 8 heures, ce qui nous donne une douleur très longue, tandis qu’un coup dans les testicules est (normalement) rapide. En plus de cela, nous ressentons de la fatigue, du stress, des nausées, nos muscles tiraillent… Pas terrible tout ça !

La douleur est subjective

Cependant, la vidéo nous rappelle que la douleur est quelque chose de subjectif : difficile de la mesurer. De plus, nous ne sommes pas tous égaux par rapport à cette dernière. Un même coup ne donnera pas la même douleur à tout le monde. D’autres facteurs font également varier les souffrances : notre humeur, notre environnement, notre taux de stress…


Alors, qui remporte la partie ?

Il semblerait que l’on soit à égalité ! Mais il faut tout de même rappeler que les deux douleurs ne sont pas égales sur un point : l’accouchement délivre un événement heureux, bébé est enfin là, tandis qu’il est difficile de trouver du positif dans un coup donné aux testicules… !

Et vous mesdames, quel est votre avis sur la question ?

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire