6 kilos, c’est le poids que pesait ce bébé à sa naissance !

A l’hôpital de Rockhampton en Australie, Makaela Kirkby a donné naissance à une petite Maisie Lily Mcdonald qui dépassait déjà les 6 kg sur la balance lorsqu’elle est venue au monde, soit environ deux fois le poids moyen d’un nouveau-né. C’est ce qu’on appelle ici une macrosomie fœtale. Mais ce n’est pas la première fois que notre maman du jour met au monde un gros bébé puisque son premier enfant, Aubree Rose, 1 an et demi aujourd’hui, pesait 5,21 kilos à la naissance.

Quand est ce que l’on parle de macrosomie fœtale ?

La macrosomie fœtale est le terme utilisé par les scientifiques pour désigner un enfant dont le poids de naissance est supérieur à 4000g ou dont le poids est supérieur au 90eme percentile des courbes de référence. Ainsi le rapport taille/poids est important mais il faut aussi prendre en compte le sexe du bébé, l’environnement de bébé… pour définir les macrosomies fœtales. Les facteurs de risques de la macrosomie fœtale sont de plus en plus étudiés. En évitant ces facteurs on diminuer le nombre d’enfants avec un poids trop important à la naissance, synonyme souvent d’accouchement compliqué voire de risques accrus de problèmes de santé.

Quelles sont les causes d’une macrosomie fœtale ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer un poids au dessus de la moyenne. Si vous ou le papa pesiez plus de 4 kg à votre naissance, il est fort probable que ce soit également le cas de votre bébé. De même, si vous avez eu une grossesse multiple, il n’est pas rare d’avoir ensuite des fœtus plus gros. En l’absence de causes pathologiques, ne vous en faites pas si votre bébé dépasse les moyennes. Seulement, un bébé au poids élevé peut aussi être le signe d’un diabète gestationnel, maladie qui apparaît pendant votre grossesse et disparaît après la naissance. Pour le dépister, on vous recommande d’effectuer un test sanguin au cours de votre 6ème mois de grossesse. En cas de diagnostic positif, vous serez prise en main par un gynécologue-obstétricien et un diabétologue. Si vous avez développé un diabète gestationnel, un régime alimentaire de type diabétique vous sera prescrit jusqu’à la fin de votre grossesse. L’insuline peut également être envisagée si le régime proposé ne marche pas.

Existe-t-il des risques pour la mère et l’enfant pendant l’accouchement ?

Au moment de l’accouchement, il est important de prendre en compte les risques pour le bébé macrosome, comme le risque de dystocie des épaules, lorsque la tête du bébé peut sortir, mais pas ses épaules. Cela peut provoquer des lésions ou des fractures au bébé, celles-ci peuvent être bénignes ou causer des dommages irréversibles. Un risque d’asphyxie existe également. Du côté de la mère, on peut citer les risques suivants qui sont liés aux conséquences de l’accouchement : déchirure périnéale, hémorragies et autres désagréments comme l’incontinence. Dans certains cas, lorsque le bassin de la mère est trop étroit, on peut alors envisager une césarienne. Un déclenchement de travail prématuré pourra aussi être mis en place si la grossesse ne peut être menée à terme, à cause des risques de dystocie.


gros bébé 2

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire