Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » 7,39 kilos : c’est le poids que faisait ce bĂ©bĂ© nĂ©o-zĂ©landais Ă  sa naissance

7,39 kilos : c’est le poids que faisait ce bĂ©bĂ© nĂ©o-zĂ©landais Ă  sa naissance

À Lower Hutt en Nouvelle-ZĂ©lande, une maman a donnĂ© naissance Ă  un bĂ©bĂ© de 7,39 kg, soit environ deux fois le poids moyen d’un nouveau-nĂ© ordinaire. C’est ce qu’on appelle ici une macrosomie fƓtale, soit un bĂ©bĂ© qui dĂ©passe les moyennes de poids et de taille habituelles Ă  la naissance. 

Un accouchement par césarienne pour mettre au monde son bébé de 7,39 kilos

Le bĂ©bé était si grand que sa mĂšre avait du mal Ă  se pencher, il a donc fallu trois heures pour que les mĂ©decins de l’HĂŽpital Wellington rĂ©ussissent Ă  administrer une pĂ©ridurale Ă  la maman avant que le bĂ©bĂ© naisse finalement par cĂ©sarienne lundi dernier. Les parents, qui ne voulaient pas ĂȘtre nommĂ©s, ont dit que le nouveau-nĂ© Ă©tait heureux et en bonne santĂ© et qu’il mesurait 57 cm. « Les gens l’appellent le prochain Jonah Lomu, mais nous pensons qu’il sera un pianiste de concert« , a dĂ©clarĂ© le pĂšre. « Nous ne sommes pas trĂšs grands nous-mĂȘmes, alors nous ne connaissons pas l’origine sa taille. Pour l’instant, nous pensons qu’il s’agit juste d’un grand bĂ©bĂ©« .  Avec un tel poids et une telle taille le nouveau-nĂ© est aussi grand qu’un enfant de 20 semaines et devra donc ĂȘtre habillĂ© avec des vĂȘtements en six mois conçus pour les enfants entre 6 et 8 kilos. Mais il semblerait que la maman soit une habituĂ©e des gros bĂ©bĂ©s puisqu’il s’agit du deuxiĂšme garçon pour la mĂšre. Son premier fils, lui, pesait 5,4 kg Ă  la naissance.

Quelles sont les causes d’une macrosomie fƓtale ?

Si vous ou le papa pesiez plus de 4 kg Ă  la naissance, il est possible que ce soit le cas aussi de votre bĂ©bĂ©. Sans causes pathologiques il n’y a pas de soucis Ă  se faire si votre bĂ©bĂ© dĂ©passe les moyennes.  Seulement un « gros bĂ©bĂ© » peut aussi ĂȘtre le signe d’un diabĂšte gestationnel, maladie qui apparaĂźt pendant la grossesse et disparaĂźt juste aprĂšs la naissance. Pour le dĂ©pister, il vous sera recommandĂ© d’effectuer un test sanguin au cours du 6Ăšme mois de grossesse. En cas de diagnostic positif, vous serez prise en main par un gynĂ©cologue-obstĂ©tricien et un diabĂ©tologue. Si vous avez dĂ©veloppĂ© un diabĂšte gestationnel, un rĂ©gime alimentaire de type diabĂ©tique (contrĂŽle des apports en sucre) vous sera alors prescrit jusqu’Ă  la fin de votre grossesse. Et si le rĂ©gime proposĂ© n’arrive pas Ă  solutionner votre diabĂšte, un traitement par insuline sera possiblement envisagĂ©. Une surveillance trĂšs rapprochĂ©e pendant les deux derniers mois de grossesse est Ă©galement prĂ©vue pour les femmes prĂ©sentant ce trouble.

À noter qu’en de trĂšs rares occasions, la macrosomie fƓtale peut avoir des causes gĂ©nĂ©tiques : les syndromes de Wiedemann-Beckwith, de Sotos (ou Weaver), Marschall-Smith, ou encore le syndrome de Banayan.

Quelles sont les risques d’une macrosomie fƓtal pour la mĂšre et l’enfant lors de l’accouchement ?

 Au moment de l’accouchement, certains risques sont Ă  prendre en compte dans le cas d’un bĂ©bĂ© macrosome, comme le risque de dystocie des Ă©paules, lorsque la tĂȘte du bĂ©bĂ© peut sortir, mais pas ses Ă©paules. Cela peut provoquer des lĂ©sions ou des fractures au bĂ©bĂ©, celles-ci peuvent ĂȘtre bĂ©nignes ou causer des dommages irrĂ©versibles. Un risque d’asphyxie fƓtale existe Ă©galement. Pour la mĂšre, les risques sont liĂ©s aux consĂ©quences de l’accouchement : dĂ©chirure pĂ©rinĂ©ale, hĂ©morragie et autres dĂ©sagrĂ©ments comme l’incontinence. Dans certains cas, lorsque le bassin de la mĂšre est trop Ă©troit, une cĂ©sarienne est alors envisagĂ©e. Un dĂ©clenchement de travail prĂ©maturĂ© pourra aussi ĂȘtre mis en place si la grossesse ne peut ĂȘtre menĂ©e Ă  terme, Ă  cause des risques de dystocie.

Propos validés par la pédiatre Cyrielle Estevez

À lire absolument