Neufmois.fr » Ma grossesse » J’ai les gencives qui saignent : la faute Ă  la grossesse ?

J’ai les gencives qui saignent : la faute à la grossesse ?

Avoir les gencives qui saignent enceinte, ce n’est pas rare en effet. Il est même conseillé de réagir assez tôt car selon certaines études un peu alarmistes la maladie parodontale, voire même une simple inflammation des gencives, pourrait provoquer un accouchement prématuré. La plupart des spécialistes sont plutôt rassurants sur ce point mais cela n’empêche pas de chouchouter ses gencives en prévention. Les explications du Dr Anne Grassot, chirurgien-dentiste.

Pourquoi constate-t-on un risque aggravé de contracter une gingivite pendant la grossesse ?

Pendant la gestation, les œstrogènes et la progestérone sont en hausse. L’augmentation de la progestérone accroît la perméabilité des vaisseaux sanguins, la gencive gonfle et saigne plus facilement. Les œstrogènes sont, pour leur part, responsables d’une diminution de la kératinisation des gencives qui assure une protection mécanique de la gencive. Par ailleurs, la salive se modifie et joue moins son rôle de stabilisateur de pH. Certaines souches bactériennes pathogènes se développent plus librement et la réponse immunitaire de la gencive n’est plus la même. La gingivite se déclare, repérable par des saignements au brossage : non soignée, cette maladie infectieuse peut se compliquer en parodontite.

Pourtant, la gingivite en soi n’a pas de lien direct avec la grossesse ?

Oui, c’est vrai : une inflammation de la gencive peut être due à des bactéries contenues dans la plaque dentaire qui viennent créer un déséquilibre du système d’attache de la dent et, bien entendu, il n’est pas nécessaire d’être enceinte pour en souffrir ! Mais il est établi que la cavité buccale contient pendant la grossesse un foisonnement bactérien pathogène plus important. Ce qui va favoriser la gingivite.

Comme la réponse immunitaire de la gencive n’est plus aussi efficace, la plaque dentaire ou les soins dentaires peuvent provoquer des irritations qui génèrent l’apparition de gingivites. Cela peut même aller jusqu’à la formation de petites tumeurs gingivales gravidiques. Celles-ci sont bénignes mais il faut consulter pour enrayer les complications.

Que risque-t-on réellement à ne pas soigner comme il se doit une gingivite ?

La complication de gingivites non ou mal soignées est à l’origine du développement de maladies parodontales. C’est-à-dire que l’os de soutien de la dent va être atteint. Celle-ci va bouger et provoquer une mobilité de la gencive. Si rien n’est fait, lorsque la situation s’aggravera, il faudra recourir à des techniques chirurgicales lourdes qui peuvent être évitées par des soins précoces adaptés.

Face aux saignements, quelle est la bonne attitude ?

Au moindre saignement au brossage, il faut consulter son praticien sans attendre. Et, contrairement Ă  ce qui peut paraĂ®tre logique, il ne faut pas se brosser les dents moins souvent ou moins prĂ©cisĂ©ment. Ce serait un cercle vicieux, puisqu’on favoriserait par la mĂŞme occasion la plaque dentaire qui est l’une des causes de la gingivite. La bonne attitude Ă  adopter serait plutĂ´t d’accentuer l’hygiène buccale par un brossage soigneux et un rinçage avec une eau de soin dentaire. Mais il est indispensable de consulter son dentiste qui prĂ©conisera des dĂ©tartrages ou un surfaçage (ndlr, nettoyage sous la gencive des racines des dents si nĂ©cessaire).

À lire absolument

Laisser un commentaire