Bébé a le hoquet : que faire pour le soulager ?

Votre bébé fait des crises de hoquet qui semblent l’épuiser ? Rien de surprenant à cet épuisement puisque ce « hic » intempestif peut se répéter un nombre de fois considérable par minute chez le nourrisson. C’est la contraction spasmodique et inattendue du diaphragme avec fermeture de la glotte qui provoque ce désagrément.

Cette contraction se produit souvent quand bébé vient de boire son lait et avant qu’il n’ait fait son rot. Ou, lorsqu’il est plus grand, quand il a mangé d’une manière trop gourmande et rapide.

Comment le soigner ?

Ce n’est que lorsque le hoquet devient un handicap que le médecin décide de faire un bilan mais cela reste une exception, heureusement.

Quelques méthodes de grand-mère se transmettent de génération en génération – non, on ne vous les soufflera pas car elles ne sont pas vraiment la meilleure des solutions – mais en général le hoquet se calme de lui-même. Souvent vous êtes plus gênée par ce phénomène que votre bébé !

Quelle prévention ?

Faites en sorte que bébé ne tète pas trop vite (changez de tétine, le cas échéant) ou ne mange pas à la vitesse grand V ses aliments. N’oubliez pas de lui faire faire son rot. Chez les plus grands, évitez les boissons gazeuses.


Si le problème est récurrent, vous pouvez faire appel à un remède homéopathique : Cuprum 7 CH, Ignatia 9 CH, Hyoscyamus 5 CH, une granule à chaque tétée ou avant les repas.

papa qui soulage le hoquet de bebe

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire