Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » Ce qui s’est passĂ© les premiers mois oĂč j’ai allaitĂ© bĂ©bĂ©

Ce qui s’est passĂ© les premiers mois oĂč j’ai allaitĂ© bĂ©bĂ©

J’ai toujours souhaitĂ© allaiter mes enfants, en fait la question ne s’est jamais posĂ©e de faire autrement, tout du moins les premiers mois…

 

Ma prise d’informations sur l’allaitement

Quand j’ai appris pour ma grossesse, je me suis donc naturellement informĂ©e sur l’allaitement, principalement grĂące Ă  Internet, Ă  certaines amies, aux cours de prĂ©paration Ă  l’accouchement… J’ai donc pris connaissance d’une partie des Ă©cueils potentiels, sur les crevasses et leurs remĂšdes, sur les pics de croissance, sur la sensation d’avoir moins de lait, sur l’allaitement Ă  la demande… Je me sentais prĂȘte et je savais que la motivation et rĂ©sister Ă  la tentation de complĂ©ter au dĂ©but Ă©tait le plus important, qu’il ne fallait surtout pas baisser les bras.

DĂ©cembre 2013, ma valise est prĂȘte

Et dans cette valise, SG d’allaitement, coussinets, t-shirts adaptĂ©s, coussins, crĂšme Ă  la lanoline… Quand ma fille est alors venue au monde ce fut le bonheur, mĂȘme si, suite Ă  un cordon ombilical mal placĂ© et des bradycardies pendant son sommeil, je ne pouvais pas l’avoir prĂšs de moi tout le temps car ma puce Ă©tait mise sous surveillance. Heureusement, le personnel Ă©tait bien formĂ© et a respectĂ© mon souhait : pas de complĂ©ments, ils me rĂ©veillaient et je venais l’allaiter. Tout se passait bien, sauf qu’au troisiĂšme jour, les tĂ©tĂ©es se sont rapprochĂ©es, mes tĂ©tons brulaient malgrĂ© la crĂšme, puis premiĂšre crevasse. AĂŻe aĂŻe aĂŻe… ! Je suis donc allĂ©e demander un bout de sein en demandant si ça ne nuirait pas Ă  l’allaitement. « Non non… ».

Un truc pas pratique Ă  utiliser

Évidemment, le soulagement est lĂ , mais quand mĂȘme, ce n’est pas pratique, un truc Ă  laver, Ă  trimballer etc… Sauf que quand j’essayais de l’enlever au bout de 15 jours, ma fille n’arrivait pas Ă  prendre le sein sans. Alors j’ai laissĂ© tomber… Le temps a passĂ©, tout semblait bien se dĂ©rouler, j’ai mĂȘme surmontĂ© une mastite avec 39°C de fiĂšvre (merci le site de LLL pour la « consultation » Ă  minuit… Finalement je n’Ă©tais pas aussi au point que je le pensais !), en faisant bien tĂ©ter mon bĂ©bĂ© sur le sein atteint. Ma puce a mĂȘme allongĂ© ses nuits.

La visite des 2 mois

A la visite des 2 mois elle n’a pris que 400 g. La pĂ©diatre n’Ă©tait pas inquiĂšte, mais moi si. 400 g le 2Ăšme mois ce n’est pas beaucoup pour un bĂ©bĂ© allaitĂ©, elle a franchement changĂ© de courbe… Comme entre-temps j’ai pu voir que les bouts de sein ne permettaient pas une stimulation optimale et pouvaient entrainer une baisse de lactation, j’ai dĂ©cidĂ© qu’il Ă©tait temps de s’en dĂ©barrasser. J’arrivais Ă  lui faire attraper le sein sans sauf que : aĂŻe aĂŻe aĂŻe ! Ca me fait atrocement mal, mon tĂ©ton ressortait pincĂ© de sa bouche, donc j’en apprĂ©hendais les tĂ©tĂ©es qui me donnaient les larmes aux yeux. Mon mari, inquiet, m’a alors conseillĂ© d’arrĂȘter et de passer au biberon mais je ne voulais pas. J’avais dit 3 mois minimum… Je retourne voir le site de LLL et coup de bol : il y avait une rĂ©union mensuelle un vendredi oĂč j’Ă©tais disponible . J’y vais donc pour faire vĂ©rifier la position et rien Ă  signaler. J’en dĂ©duis que c’est la prise en bouche du tĂ©ton le souci, que bĂ©bĂ© a pris de mauvaises habitudes avec le bout de sein… Donc dĂšs qu’elle faisait mal, je la dĂ©crochais et je la remettais. Ca a payĂ© d’ailleurs ! En une semaine sa succion Ă©tait rĂ©Ă©duquĂ©e, je n’avais plus aucune douleur.

Objectif atteint

J’arrive Ă  mon premier objectif de 3 mois sans plus de problĂšmes, et comme tout continue Ă  bien se passer (sa courbe de poids se stabilise, ouf), j’ai dĂ©cidĂ© de continuer… 6 mois au moins… Finalement nous voici quasi rendus Ă  10 mois (et 2 dents), 3 tĂ©tĂ©es par jour quand elle va chez la nounou, Ă  volontĂ© le reste du temps.

Prochain objectif : les un an, et qui sait, peut-ĂȘtre plus… pas de deadline, on verra bien ! Je nous fais confiance, c’est la clĂ© d’un allaitement rĂ©ussi pour moi…

À lire absolument