Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » SantĂ© du nourrisson » Mon bĂ©bĂ© rĂ©gurgite beaucoup : c’est grave ou pas  ?

Mon bĂ©bĂ© rĂ©gurgite beaucoup : c’est grave ou pas  ?

Un bĂ©bĂ© sur 500 souffre de rĂ©gurgitations frĂ©quentes. La plupart du temps, c’est bĂ©nin, ça nous gave mais bon, faut vivre avec et il existe des petits trucs pour limiter les remontĂ©es. Ainsi que de bons bavoirs ! En gĂ©nĂ©ral, vers 1 an, les petits renvois disparaissent. Dans des cas plus rares, les reflux peuvent suggĂ©rer l’existence d’un reflux gastro-oesophagien, de son petit nom RGO. EmbĂȘtant mais heureusement pas sans solution ! Les explications du Dr Lyonel Rossant, pĂ©diatre.

Le RGO, c’est quoi ?

On parle de reflux gastro-Ɠsophagien en prĂ©sence de vomissements abondants, survenant Ă  distance des repas ou mĂȘme pendant le sommeil. Pourquoi de tels vomissements ? Parce qu’à la jonction de l’estomac et de l’Ɠsophage se trouve un sphincter qui s’ouvre Ă  l’arrivĂ©e des aliments puis se ferme. En raison d’une immaturitĂ© du systĂšme digestif, ce sphincter fonctionne mal et le contenu gastrique acide remonte dans l’Ɠsophage. Le reflux gastro-Ɠsophagien peut aussi ĂȘtre provoquĂ© par une allergie aux protĂ©ines du lait de vache. L’aciditĂ© des aliments rĂ©gurgitĂ©s agresse la muqueuse de l’Ɠsophage, ce qui provoque des douleurs et une sensation de brĂ»lures. L’Ɠsophage est irritĂ© et peut mĂȘme saigner. Les fausses routes sont Ă©galement possibles.

Les signes d’alerte

Pleurs, manque d’appĂ©tit, cassure de la courbe de poids, complications pulmonaires ou oto-rhino-laryngologiques, doivent impĂ©rativement vous amener Ă  consulter un mĂ©decin.

Les complications

Certaines pathologies peuvent ĂȘtre aggravĂ©es par un reflux gastro-Ɠsophagien, notamment la laryngite, l’asthme et la bronchite chronique. Les micro-inhalations acides dans les voies aĂ©riennes, survenant souvent la nuit, sont Ă  l’origine de ces infections rĂ©cidivantes.

Comment le soigner ?

Le traitement consiste en un rĂ©gime alimentaire adaptĂ© (lait Ă©paissi, fractionnement des repas, suppression des jus de fruits acides). En parallĂšle, le mĂ©decin peut conseiller de coucher le bĂ©bĂ© sur le ventre, sur un matelas inclinĂ©, contrairement Ă  la rĂšgle habituelle du couchage sur le dos. La position assise, notamment dans un siĂšge type relax, doit ĂȘtre Ă©vitĂ©e. Pour les enfants plus grands, le chocolat, les boissons gazeuses, les plats en sauce sont Ă©galement interdits. Des mĂ©dicaments seront parfois prescrits pour renforcer le tonus musculaire de l’Ɠsophage et de l’estomac. Ainsi que des pansements gastriques, sous forme de gel ou de sirop, administrĂ©s aprĂšs les repas, qui ont un effet protecteur.

5 conseils anti-reflux

 

  • Donnez des quantitĂ©s limitĂ©es Mieux vaut donner un biberon de plus par jour Ă  bĂ©bĂ© que de donner des quantitĂ©s trop importantes. Le trop-plein ressortirait aussitĂŽt. Demandez conseil au mĂ©decin pour adapter les quantitĂ©s au problĂšme de bĂ©bĂ©.
  • Évitez l’excitation. AprĂšs la tĂ©tĂ©e, il faut Ă©viter de jouer de maniĂšre trop interactive avec bĂ©bĂ©. On le garde dans les bras, tranquillement.
  • Laissez-le droit ! Le temps qu’il fasse son rot, il faut tenir bĂ©bĂ© droit, appuyĂ© contre votre Ă©paule. Ensuite, attendre un moment avant de l’allonger pour le changer. La meilleure solution, c’est de le changer avant le biberon. Sans serrer trop la couche (attention aussi aux vĂȘtements trop serrĂ©s !).
  • Achetez un lait anti-reflux. Il existe des laits Ă©paissis Ă  l’amidon ou Ă  la farine de caroube pour limiter les problĂšmes de reflux quand les autres astuces n’ont pas produit d’amĂ©lioration. Mais ce type de lait ne doit jamais ĂȘtre donnĂ© sans l’aval du mĂ©decin.
  • Utilisez une tĂ©tine adaptĂ©e PrĂ©vue pour les laits Ă©paissis, les tĂ©tines anti-reflux ont des vitesses variables, indispensables pour que bĂ©bĂ© ne boive pas trop vite.

À lire absolument