Mon bébé louche beaucoup : faudra-t-il l’opérer ?

strabisme bébé-neuf mois

Tous les bébés louchent jusqu’à l’âge de 3 mois, c’est bien connu. Mais ensuite, comment ne pas se demander si ce strabisme n’est pas voué à s’installer de manière pérenne chez notre tout-petit ? Les réponses du Dr Patrice de Laage de Meux, ophtalmologiste pédiatrique.

Avant l’âge de 3 mois, beaucoup de bébés louchent

Et pourquoi ? Parce que leur cerveau ne sait pas encore superposer les images des deux yeux. Petit à petit, il acquiert ces compétences et normalement, vers 4 ou 5 mois, ce strabisme du nouveau-né s’atténue progressivement. Pendant les consultations des premiers mois, le médecin vérifie l’axe des yeux à chaque consultation. Normalement, vers 6 mois, le contrôle de la vision binoculaire doit être acquis. Si ce n’est pas le cas, il y a risque d’amblyopie, c’est-à-dire que l’œil qui louche va moins se développer que l’autre et sa capacité visuelle sera nettement réduite.

Que faire si le strabisme de bébé persiste ?

En principe, si vous faites suivre votre bébé tous les mois, au moindre doute, le médecin vous orientera vers le traitement ou le spécialiste nécessaire. Quand le strabisme persistant provoque une amblyopie, bébé sera équipé de lunettes (eh oui, taille bébé !) et devra se rendre chez un orthoptiste qui lui fera faire quelques exercices au travers de jeux. En général, le trouble disparaît en quelques semaines parfois en quelques mois. Si ce n’est pas le cas, c’est que bébé est atteint d’un strabisme sévère mais pas de panique, c’est rare (seulement 2 à 3% des enfants) et ce genre de pathologie s’opère facilement de nos jours, à partir de l’âge de 2 ans mais plus souvent vers l’âge de 3 ans.

Comment se déroule l’opération d’un strabisme ?

L’enfant est hospitalisé la veille. L’intervention, qui dure plusieurs heures, consiste à agir sur les muscles de l’œil, de manière à corriger l’axe des deux yeux. Le chirurgien resserrera les muscles des yeux de votre enfant ou relâchera la tension dans des muscles trop tendus. Pour maintenir les muscles des yeux en place, le chirurgien utilisera des sutures résorbables qui se dissoudront d’elles-mêmes au bout de 6 à 8 semaines. L’opération n’implique absolument pas de couper la peau autour de l’œil ni de sortir l’œil de son orbite. Plusieurs opérations sont parfois nécessaires, pour parvenir à un résultat correct. En général, l’enfant sort de l’hôpital le lendemain de l’opération.

Quelles sont séquelles post-opération sur bébé ?

Pendant les quelques jours qui suivent, ses yeux peuvent être rouges et un peu douloureux. Parfois, le médecin prescrit des gouttes de cortisone ou d’antibiotiques. Il peut y avoir un œdème (sans gravité) et l’enfant peut avoir l’impression de voir double. Ce phénomène disparaît assez rapidement dès que l’enfant s’habitue à la nouvelle position des muscles de ses yeux et que l’œdème post-chirurgie disparaît. Parfois, des larmes blanchâtres ou rosées, voire un peu de mucus peuvent couler, c’est sans gravité et vous pouvez les nettoyer avec une serviette propre plongée dans un peu d’eau chaude, en tamponnant doucement. En revanche, si l’écoulement tourne est jaune ou tire vers le vert, il faut impérativement consulter immédiatement. Idem si l’œdème ne disparait pas, que les rougeurs autour de l’œil s’intensifient ou que la vision double persiste.

Après l’opération, il y a normalement trois rendez-vous de suivi, le premier dans la semaine qui suit l’opération, le second dans les 4 à six semaines suivantes et le dernier entre 3 et six mois après l’opération.


Et au quotidien, que se passe-t-il pour l’enfant après l’opération  ?

Au quotidien, pas de grand changement : l’enfant doit continuer à porter ses lunettes s’il en portait avant car la chirurgie redresse les muscles des yeux mais ne traite pas une déficience visuelle. Après l’opération, il faut éviter toute lumière vive pendant environ deux semaines et privilégier des activités calmes.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire