Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » L’otite de bĂ©bĂ©, comment rĂ©agir  ?

L’otite de bĂ©bĂ©, comment rĂ©agir  ?

Un nez qui coule, de la fiĂšvre, des pleurs Ă  gogo, votre tout-petit a tendance Ă  se toucher les oreilles ? Peut-ĂȘtre a-t-il dĂ©veloppĂ© une otite ? Malheureusement, certains nourrissons sont trĂšs sensibles des oreilles, et le moindre petit rhume se transforme en otite aiguĂ«, pour terrasser les tympans de votre tout-petit et perturber ses nuits (et les vĂŽtres par consĂ©quent !). Et au bout de la troisiĂšme otite en quelques mois, vous commencez vous aussi Ă  en avoir par dessus
 les oreilles  ! On a donc demandĂ© au Professeur RĂ©mi Marianowski, spĂ©cialiste en oto-rhino larynthologie, comment faire la peau Ă  ces satanĂ©es infections ORL.

Qu’est-ce qu’une otite  ?

Il s’agit d’une inflammation de l’oreille, d’origine virale ou bactĂ©rienne. Elle dĂ©bute souvent par une rhinite virale ou un rhume avec Ă©coulement nasal qui retentit sur la trompe d’Eustache. C’est ce petit canal situĂ© entre l’arriĂšre des fosses nasales et l’oreille moyenne que le mĂ©decin va examiner.
Si votre bĂ©bĂ© a de la fiĂšvre (les otites peuvent faire monter la tempĂ©rature jusqu’à 40°) , qu’il se rĂ©veille la nuit en pleurant, consultez le mĂ©decin pour Ă©tablir un diagnostic. En fonction de l’état de l’otite (seulement congestive, ou dĂ©jĂ  purulente avec tympan rouge), le pĂ©diatre Ă©tablit sa prescription. La santĂ© de notre tout-petit est fragile.

Quels sont les traitements possibles ?

Pour les tout-petits, et pour Ă©viter tout risque de complication infectieuse avec rĂ©percussions sur l’audition, le mĂ©decin prescrit souvent des antibiotiques (avec pour consĂ©quences parfois quelques effets secondaires tels que  troubles gastriques, diarrhĂ©es
) sous forme de sirop en poudre Ă  reconstituer. Il s’agit ensuite de donner le mĂ©dicament Ă  votre enfant par pipette. Le mĂ©decin prescrit Ă©galement du paracĂ©tamol pour lutter contre la douleur et la fiĂšvre.

Quelles sont les solutions si les otites sont récidivantes  ?

Certains bĂ©bĂ©s sont en effet davantage «  pathogĂšnes  » que d’autres. Malheureusement, les rhumes sont frĂ©quents (proximitĂ© des autres s’il cĂŽtoie d’autres enfants malades, infectĂ©s, coup de froid), il n’est pas toujours facile de prĂ©server bĂ©bĂ©. Dans le cas d’un rhume, il faut Ă©viter que celui-ci se transforme et moucher au maximum bĂ©bĂ© dĂšs que vous voyez son nez obstruĂ©, ou que vous voyez qu’il Ă©ternue. Vous pouvez opter pour le mouche-bĂ©bĂ©, efficace, mĂȘme si les enfants dĂ©testent  ! Il faut Ă©galement Ă©viter de lui mettre trop d’eau dans les oreilles lorsque vous lui donnez son bain et bien sĂ©cher ces petites oreilles fragiles  !
Il existe ensuite des solutions chirurgicales, si les otites surviennent proches les unes des autres. En effet, lorsque les vĂ©gĂ©tations sont hypertrophiĂ©es, on peut envisager leur ablation, cette opĂ©ration a lieu entre 2 et 7 ans. S’il ne s’agit pas de cela, la pose de yoyos (ou diabolos) peut ĂȘtre Ă©voquĂ©e. Il s’agit d’un aĂ©rateur transtympanique qui aĂšre le tympan et draine les sĂ©crĂ©tions responsables des otites, qui est posĂ© sous anesthĂ©sie gĂ©nĂ©rale sans hospitalisation. Dans le cas d’actes chirurgicaux, il est important de bien en discuter avec votre mĂ©decin.



À lire absolument