Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Éveil » Des jeux rigolos pour faciliter les premiers pas de bĂ©bĂ©

Des jeux rigolos pour faciliter les premiers pas de bébé

Un pas en avant, un pas sur le cĂŽté  bĂ©bĂ© ne va tarder Ă  mettre un pied devant l’autre. Pour le faire progresser dans cet apprentissage, voici quelques petits jeux qu’il va adorer


Si le rĂ©flexe de la marche est innĂ© chez le nouveau-nĂ©, il le perd vite quelques jours Ă  la naissance. Pour mieux faire ses premiers pas quelques mois plus tard. Mais alors il devra pouvoir maĂźtriser son Ă©quilibre et les mouvements de son bassin en lien avec son dos. A partir de quand ? Ca dĂ©pend de chaque enfant, de son tempĂ©rament, de sa maturitĂ© psychomotrice
 Jamais avant 8 mois et parfois vers 20 mois ou plus. Rien ne sert de forcer, mais on peut stimuler bĂ©bĂ© avec quelques petits jeux qui renforceront sa musculature et la prise de conscience de son corps, la confiance en lui et en ses possibilitĂ©s de mouvements.

« L’essentiel, c’est de l’accompagner tout au long des diffĂ©rentes Ă©tapes de cet apprentissages avec des mots et des attitudes d’encouragements qui lui donneront confiance en lui pour trouver cet Ă©quilibre et lui apprendront la persĂ©vĂ©rance et l’endurance jusqu’à ce qu’il parvienne Ă  avancer seul », explique Isabelle Pirson. Voici quelques exercices Ă  faire avec lui, en position horizontale ou Ă  quatre pattes, avant d’aborder plus tard les exercices en position verticale.

Pour travailler les torsions et les rotations

Les massages

Pensez Ă  masser les fesses et le bas du dos car les muscles de cette rĂ©gion sont largement sollicitĂ©s. Frottez, par exemple, le bas du dos de bĂ©bĂ©, paume Ă  plat et doigts largement Ă©cartĂ©s. « Les massages sont importants tant au niveau affectif que physique et musculaire, explique la kinĂ©sithĂ©rapeute. Ils permettent de rĂ©aliser, dĂšs le plus jeune Ăąge, des mouvements et des torsions oĂč l’enfant sentira son bassin et sa colonne vertĂ©brale. »


Les changements de position

BĂ©bĂ© est couchĂ© sur le cĂŽtĂ©. En exerçant une pression sur son dos, accompagnez le chavirement de son corps, jusqu’à ce qu’il prenne appui sur l’une de ses Ă©paules. Faites-le tourner encore. Sur le ventre puis sur le dos. Ce mouvement peut lui apprendre trĂšs jeune, lorsqu’il est sur le ventre, Ă  relever la tĂȘte pour mieux respirer et observer.

Les jeux de ballons

Pratiquement Ă  tout Ăąge, les ballons (65 Ă  85 centimĂštres de diamĂštre) se rĂ©vĂšlent trĂšs prĂ©cieux pour les jeux. « Les ballons favorisent la coordination et le contrĂŽle de l’équilibre. Je commence Ă  les employer dĂšs l’ñge de deux semaines », souligne la kinĂ©sithĂ©rapeute. PosĂ© sur le ventre ou sur le dos, bĂ©bĂ© suivra alors, avec son corps et sa tĂȘte, les mouvements de rotation. Vous pouvez Ă©galement l’y asseoir, jambes Ă©cartĂ©es. IdĂ©al pour renforcer les muscles du dos et de la nuque ! Enfin, un gros ballon peut faire aussi office de trotteur.

Pour maütriser les mouvements dans l’espace

La balançoire

Avec leur assise en forme de nacelle, certains modĂšles accueillent les tout-petits dĂšs qu’ils maĂźtrisent bien la station assise, soit vers 9 ou 10 mois. Au dĂ©but, l’enfant se laisse pousser puis, mis en confiance, il remue les jambes pour forcer le mouvement. TrĂšs vite, il comprend que pour monter, il lui faut incliner le tronc vers l’arriĂšre et tendre les jambes en avant. Pour descendre, il se penchera naturellement en avant en pliant les jambes. « Cette activitĂ© sollicite le bassin, dĂ©veloppe la coordination et le rythme, analyse Isabelle Pirson. Elle permet aussi de mieux percevoir le corps dans l’espace. »

L’avion

En appui sur vos pieds, faites-le planer en le soutenant sous les aisselles. Il va adorer à condition qu’il ait confiance en lui et en vous. Souriez-lui, montrez-lui que tout va bien. S’il n’est pas Ă  l’aise, faites atterrir votre aviateur pour rĂ©-essayer un autre jour. Evidemment il faut bien assurer sa prise et Ă©voluer en douceur, sans excĂšs de rapiditĂ©.


La chandelle

AllongĂ© sur le dos, jambes flĂ©chies sur le ventre, poussez ses fesses vers le haut jusqu’à ce qu’il se trouve en appui sur ses Ă©paules et le haut de son dos. Maintenez-le. TrĂšs vite, il essaiera de tenir tout seul. « Ces changements de position engendrent des modifications du centre de gravitĂ© qui obligent Ă  trouver des parades et un nouvel Ă©quilibre », explique la kinĂ©sithĂ©rapeute.

La brouette

DĂšs que bĂ©bĂ© maĂźtrise bien l’art de se dĂ©placer Ă  4 pattes, jouer Ă  la brouette l’aidera Ă  renforcer ses muscles du dos et des bras. Comment faire ? Glissez vos mains sous ses cuisses, montez ses jambes et son bassin. En avant, la brouette peut avancer !

Parcours et circuits

DĂšs qu’il maĂźtrise la position verticale, proposez-lui des petits circuits faits de chaises, de tables basses, de jouets assez hauts
 Commencez par des obstacles simples puis apportez des modifications plus compliquĂ©es : des virages de plus en plus serrĂ©s, des livres Ă  escalader de plus en plus hauts. Vous pouvez aussi luis occuper les mains en lui lançant une petite balle, en l’incitant Ă  applaudir ou faire des gestes de la main, afin de l’encourager Ă  trouver son Ă©quilibre uniquement avec ses jambes et ses pieds. Et le jeu de balle peut aussi l’encourager Ă  entrer dans le circuit, s’il se montre un peu mĂ©fiant devant cette nouvelle aventure !

1. Auteur de BĂ©bĂ© – Ses premiers pas, Ă©d. PhĂ©nix Applications.

Sources :

Amazon

Linkedin


À lire absolument