Bien reprendre le travail après son congé maternité

moments de solitude-parents-neuf mois

La fin du congé maternité approche et il est grand temps de se préparer à retourner au travail. Cette transition peut s’avérer stressante, tant sur le plan personnel que professionnel. Toute la famille devra désormais s’organiser autrement, prendre un autre rythme. Voici quelques conseils pour reprendre le travail sereinement.

Réussir son retour au travail demande de s’y prendre avec un minimum d’avance. Evidemment aucun besoin de se retourner le cerveau des semaines à l’avance, mais il parait important de se poser devant un calendrier afin de planifier les choses les plus importantes et avoir une meilleure visibilité des choses à faire avant de repartir travailler. Le changement se fera alors avec bien plus de fluidité et surtout de sérénité !

Se séparer en douceur de son bébé

Avant de reprendre votre travail, il vous aura fallut trouver un mode de garde adapté. Que ce soit une nounou, la crèche ou une assistante maternelle, la séparation se fera petit à petit.  C’est ce que les professionnels de la petite enfance appellent la semaine d’adaptation. Pendant quatre ou cinq jours, vous et votre bébé apprendrez à connaitre la/les personnes qui prendront votre relais lorsque vous partirez travailler. Surtout ce sera l’occasion des premières séparations en douceur, les premiers instants sans votre bébé.

Conseil : profitez de ces quelques premières heures de séparation pour vous occuper de vous. Passez chez le coiffeur, allez acheter une nouvelle tenue de travail etc.

A la maison, organisez, planifiez, répétez !

Et pourquoi ne pas se prévoir une journée « révision ». On se réveille à l’heure prévu pour partir au travail, on organise les affaires pour son bébé, on fait le chemin jusqu’à la nounou ou la crèche. C’est aussi le moment de se répartir les tâches entre les deux parents (et grands frère/sœur) pour que tout le monde trouve sa place dès le réveil, sans se marcher dessus. Evidemment, avec un peu de temps, les choses seront plus fluides et il sera toujours temps de réajuster cet emploi du temps pour que chacun (partenaire comme maman et aussi bébé) y trouve son compte !

Conseil : la meilleure arme pour trouver son rythme est la communication entre chaque membre de la famille ! Sentez vous libre de parler des désaccords, de vos ressentis et surtout ce dont vous avez besoin pour vous sentir bien.  

Au travail, préparer son retour en avance !

Afin de ne pas se sentir complètement déconnectée de l’environnement professionnel dans lequel vous devrez évoluer, il parait astucieux de se reconnecter quelques jours avant la date de reprise officielle. Commencez par communiquer avec vos collaborateurs et vos supérieurs pour leur rappeler votre retour. Profitez-en pour vous assurer que vous êtes d’accord sur les dates de reprises, sur les nouveaux horaires, et sur les éventuels changements ou évolutions au sein de votre entreprise. Organisez un déjeuner avec quelques collègues, afin de prendre la température du bureau et quelques informations officieuses. Idéal pour vous replonger dans l’ambiance de votre entreprise. Réaffirmer votre volonté de reprendre votre poste tout en trouvant un nouvel équilibre entre femme active et jeune maman. La reprise du travail peut aussi être le moment idéal pour faire le point sur vos nouvelles priorités, sur ce qui est vraiment important pour vous.


Conseil : faites un bilan de compétences. Avec tous les changements dans votre vie personnelle, vos envies professionnelles aussi auront peut-être évoluées !

Vous n’êtes pas une super héroïne

On a souvent l’impression qu’en tant que femme de notre génération, il faut savoir tout faire et être partout. Être une super maman qui passe tout son temps libre avec ces bambins, une femme active gérant sa carrière d’une main de fer, sans parler de garder une vie sociale, se reposer et être parfaitement épanouie… Facile. Alors voilà, la vérité c’est que vous n’êtes pas un super héro et que vous ne pourrez pas vous dédoubler non plus. La vie continue certes, mais il faudra savoir l’organiser différemment, avec vos nouvelles priorités de parents. Encore une fois, pensez à déculpabiliser ! Pensez à bien répartir les tâches avec votre conjoint et à demander de l’aide si nécessaire.

Conseil : pour éviter que la fatigue ne s’installe, pensez à vous coucher plus tôt, au moins dans les premiers temps, lorsque le corps et la tête doivent encore reprendre le rythme. Il est tout à fait normal de ne pas avoir envie de sortir avec les collègues tous les soirs « comme avant » !