Chronique Blogueuse VIP (Natacha Crane mou)

Bébé finira par arriver (si, si !), alors il faut s’or-ga-ni-ser. 9 mois ? Pfiouuu, on a bien le temps de voir venir n’est-ce pas ? Et bien non, j’ai envie de vous dire.

D’abord, vous passez 3 mois à être aussi bien que dans « les tasses » chez Disney

Mais pendant 3 mois. Et la poitrine qui se fait la malle de vos soutien-gorges en prime, et je vous assure que ce n’est pas la force centrifuge. Et de toute façon, même si vous n’avez pas eu ce genre de désagréments (pas la peine de crâner ça va, je vous ai vu celles qui ricanent au fond), vous êtes tout le temps en train de vous concentrer pour voir si votre ventre pousse (non, toujours pas, ou alors vous avez juste l’air d’avoir abuser de la viande en sauce de mémé) ou à tenter de sentir le bébé bouger (à ce stade, ça sera plutôt des gaz, désolée).

Donc, dès le départ, il ne reste que 6 mois

Si on enlève encore le dernier mois parce que dans le doute, mieux vaut prévoir que vous le passerez à pester sur cet enfant qui n’arrive pas « mais qu’est ce qu’il attend c’est bon j’en peux plus maintenant ! »

Plus que 5 mois, donc

Pendant ces 5 mois, il va falloir que vous vous organisiez un minimum pour accueillir cet héritier et aussi vous-même après votre charmant séjour à la maternité.

Commencez par faire une liste de ce que vous jugez indispensable. Soyez exhaustives, c’est mieux.

D’un côté : puériculture, habits, disposition des meubles dans la chambre, déco, vêtements d’allaitement si nécessaire d’un côté.

De l’autre : organisation de la maison pour votre retour, courses, surgelés si papa n’est pas un as de la cuisine, ça servira, au pire, ça servira aussi pour votre retour, car souvent, étrangement, il ne vous aura pas préparé un dîner aux chandelles. Bah non. Désolée de casser le mythe.

Une fois que la liste est faite, commencez à rayer les ¾ des points

Par exemple, la poubelle à couche a nettement moins d’importance que le siège auto. Les 12 bodies en 1 mois ne vous serons utiles qu’une seule fois tellement votre enfant va grandir vite alors la moitié sera largement à enlever. Revoyez vos priorités : votre enfant va manger, dormir, pleurer et faire dans sa couche.


Au milieu de ça, le bain

Et c’est tout. Donc pas la peine de vous mettre la rate au court bouillon, il faudra simplement prévoir un endroit confortable pour le nourrir, le baigner, le faire dormir et le changer. Mis à part la déco des murs qui devra être terminée avant son arrivée (non, on ne peint pas quand bébé est là, c’est pas bon pour ses petits poumons), le principal est de régler le côté pratique.

C’est surtout votre retour qui est à préparer minutieusement finalement. Pendant quelques semaines, il n’est pas question que vous soyez en manque de gel douche et shampoing, même si vous ne vous douchez plus qu’à partir de 22h.

Pas question d’avoir du repassage, du ménage ou tout autre galère administrative à gérer. Votre tête doit être la plus disponible possible car en posant le maxi-cosy dans votre entrée et en raccrochant votre manteau à la patère derrière la porte, vous aurez cette étrange sensation que vos neurones ont migré, que vous ne vous souvenez plus bien de comment était la vie il y a 5 jours. Que rien ne sera plus jamais comme avant mais que là tout de suite, ça ne vous semble pas encore bien concret.

Oui, en arrivant, vous serez perdue

Attendez qu’il se réveille, et vous allez vite comprendre ce qu’il vous arrive. Bienvenue dans le monde fantastique du parent, et sachez que quoi qu’il arrive… vous ne serez jamais parfaites !
www.cranemou.com

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire