5 astuces pour venir à bout des petits rejets de lait

rejets de lait-neuf mois-bébé

Un bébé nourri qui recrache une partie de ses biberons, c’est stressant… et très courant ! Mais est-ce juste un trop plein, un peu d’aérophagie… ou un problème plus sérieux, tel des rejets gastro-oesophagien ? Les réponses des Dr Annick Galetto-Lacour et Alain Gervaix, pédiatres urgentistes et auteurs de Allô Docteur, mon enfant est malade, éd. Médecine et Hygiène.

Avoir la bonne tétine pour bébé

Vérifier que la tétine n’a pas un débit trop rapide, car l’air avalé en tétant favorise les régurgitations. Chez un bébé nourri au sein, les régurgitations sont assez fréquentes également. Tant que cela se manifeste juste après la tétée et que bébé ne semble pas en souffrir, pas de panique : c’est juste un trop plein de lait.

Votre sein peut aussi présenter un réflexe d’éjection fort (le lait sort avec force du sein, ce qui peut gêner bébé et provoquer des petits rejets de lait) : allaiter allongée, bébé couché contre vous, peut aider à réguler le flux ou alors vous pouvez exprimer un peu de lait juste avant le début de la tétée, ou retirer bébé du sein au moment de la forte éjection et le réinstaller ensuite. Quoi qu’il en soit, tant que bébé continue à bien mouiller ses couches, c’est que tout va bien. Mais s’il semble souffrir, que ses selles sont vertes et mousseuses, consultez. Parfois, bébé réagit aussi (coliques et/ou régurgitationss) à certaines eaux minérales bues par la maman qui allaite : changer d’eau peut améliorer les choses.

Des rots appuyés

Même s’ils tardent à venir, il faut insister pour que bébé fasse un rot : tenez-le bien contre vous, en position debout, son petit ventre appuyant contre vous et tapotez légèrement son dos. Après le premier rot, insistez encore un peu pour voir si un second rot ne se déclare pas.


Respectez les quantités de lait selon l’âge de bébé

Si bébé a trop bu, forcément le trop plein va ressortir. Basez-vous sur les quantités normatives selon son âge et surveillez son appétit. S’il pleure quand vous retirez le biberon, c’est qu’il a encore faim. S’il « tétotte » sans beaucoup d’enthousiasme, il a sans doute pris sa ration. Insister ne ferait qu’encourager le reflux.

Donnez à bébé un lait anti-reflux

Les laits un peu épaissis permettent de réguler les rejets de lait. Parlez-en à votre pédiatre ou à votre pharmacien si vous n’avez pas de rendez-vous proche. Les régurgitations physiologiques liées à l’immaturité du sphincter qui contrôle la liaison estomac-oesophage sont courantes jusqu’à l’âge de 1 an et ne nécessitent pas de traitement particulier, hormis le choix d’un lait épaissi et des modifications de la posture après le repas. Evitez les stations prolongées dans le transat ou le siège-auto. Chez un tout-petit, la position proposée par un transat ou un babycoque favorise les renvois de lait. Il faut éviter de le laisser trop longtemps dans cette position. La position à plat sur le dos, après le rot, est la plus confortable pour bébé.

A savoir

Consultez immédiatement si….

  • bébé vomit du sang ou que ses rejets sont verdâtres
  • bébé devient bleu ou pâlit intensément au moment d’une régurgitation ou a du mal à reprendre son souffle
  • bébé vomit en jet (surtout s’il a moins de 6 semaines) à une certaine distance de la bouche juste après les repas (cela peut être le symptôme d’une sténose du pylore qui nécessite une petite intervention chirurgicale).

Consultez dans les 24 heures si…

  • Bébé pleure et semble souffrir après ses repas
  • Bébé ne prend pas suffisamment de poids
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire