5 astuces pour faire dormir bébé ailleurs que chez lui

Les périodes de fêtes de fin d’année sont l’occasion de bouger pour retrouver la famille ou les amis. Mais les bébés ont leurs petites habitudes et, parfois, ils ont du mal à trouver le sommeil dans un lieu inconnu. Voici quelques parades pour éviter que la nuit du Réveillon ne tourne au cauchemar.

Habituez bébé dès tout-petit

Si bébé a moins de 3 mois, pas de souci, en principe, un nouveau-né dort n’importe où. Certes, bébé peut être surpris par un intérieur aux odeurs très différentes de son petit chez lui. Mais, en général, les nourrissons tant que l’odeur de maman n’est pas trop loin, bébé tombe sans souci dans les bras de Morphée. Il suffit de poser dans son lit d’appoint un tee-shirt que vous avez porté pour qu’il soit rassuré.

Faites dormir bébé chez vous dans le lit d’appoint

Même si votre hôtesse vous dit qu’elle a un lit d’appoint à vous prêter, amenez plutôt le vôtre. En effet, la solution pour que bébé s’y sente bien, c’est de l’avoir habitué à la maison à dormir dans ce lit occasionnel. Ainsi, deux ou trois jours avant votre soirée à l’extérieur, faites dormir bébé dans le lit d’appoint que vous utiliserez ce soir-là, histoire de le familiariser avec ce petit nid et de le rassurer. S’y accoutumer chez lui sera moins déstabilisant qu’un nouveau lit dans un nouveau lieu, avec de nouvelles personnes autour de lui. Là, vous multiplieriez les handicaps. Pensez à y suspendre au lit d’appoint son mobile ou sa veilleuse habituelle.

Installez bébé dans un coin calme pour qu’il dorme

Demandez à vos hôtes un endroit un peu à l’écart où bébé va pouvoir dormir sans être dérangé par la musique et les discussions des convives. Passez une heure avec lui dans ce lieu avant qu’il ne s’endorme. Changez-le et nourrissez-le dans cette pièce, au calme et tant pis si la compagnie préférerait que vous le nourrissiez au salon pour profiter de lui et de vous : la quiétude de votre soirée passe par ce moment de calme dans la pièce où bébé dormira. Au moment du coucher, installez votre enfant dans son petit lit, selon votre rituel habituel. Et prévoyez un écoute-bébé, si possible vidéo (si vous n’en avez pas, peut-être qu’une amie peut vous dépanner), pour le surveiller à distance.


Respectez son rythme de sommeil habituel

Si bébé se couche et s’endort habituellement à 21 heures, n’essayez pas de changer les choses sous prétexte qu’on vous attend en cuisine ou qu’il faut passer à table. Ne déléguez pas le papa auprès de bébé s’il a l’habitude que ce soit vous qui le prépariez à la nuit. Un bébé a ses petites habitudes et le moindre grain de sable dans les rouages peut transformer une nuit sereine en cauchemar interminable. Reproduisez à l’identique le rituel du coucher avec bébé, que vous pratiquez chez vous. Cela implique aussi d’avoir amené son mobile s’il a l’habitude de s’endormir avec.

Expliquez-lui ce qui se passe

Evidemment à 3 mois, il ne comprend pas les mots mais il comprend l’intonation rassurante. Lui parler doucement en lui expliquant que vous restez proche de lui, qu’il va bien se reposer pour mieux vous retrouver le lendemain matin, qu’il est en sécurité, c’est une attitude positive, qui vous rassure vous autant que lui. Et si bébé vous sent sereine, il sera serein. Dans le même ordre d’idées, évitez les échanges de mots un peu tendus avec le papa ou avec vos proches autour de bébé. Si bébé ressent de la tension autour de son petit monde, il aura plus de difficultés à s’endormir dans un lieu qu’il ne connait pas. Et puis quoi, on ne va pas terminer l’année avec des éclats de voix, tout de même…

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire