En train de lire
Maladie de Lyme : quelles précautions prendre en été pour bébé ?

Maladie de Lyme : quelles précautions prendre en été pour bébé ?

La maladie de Lyme touche de nombreux enfants à la belle saison après une simple piqûre de tique. Heureusement, s’en prévenir est simple ! Neuf Mois fait le point pour protéger bébé.

Quelles sont les régions françaises infestées par la maladie de Lyme ?

Les spécialistes estiment que toutes les régions sont aujourd’hui plus ou moins infestées par ces tiques porteuses : seuls le littoral méditerranéen et les lieux situés au-dessus de 1  200 mètres d’altitude échappent à la contamination. La maladie de Lyme est transmise par une piqûre de tique porteuse de bactéries borrélia très agressives et surtout très diversifiées qui s’enkystent dans les cellules. Selon les souches, les symptômes varient, ce qui rend la maladie particulièrement difficile à identifier et donc fausse les statistiques sur la progression réelle de la maladie de Lyme en France. Les principaux symptômes sont cutanés, neurologiques et vasculaires qui peuvent apparaître rapidement ou seulement quelques années plus tard.

Quelle prévention face à la maladie de Lyme pour bébé ?

La prévention, c’est éviter de se trouver en contact direct avec une tique : premier terrain de jeu de ces bestioles, les hautes herbes d’où elles colonisent les animaux, comme les chiens, par exemple. Il faut donc toujours porter des pantalons et des bottes dans les hautes herbes, même en été, éviter de caresser des animaux dont on ne sait pas s’ils ont été traités sérieusement contre les parasites. Et surtout vérifier, après la promenade, qu’aucune tique n’a migré sur bébé  : si la tique est retirée de la peau dans les 36 heures, les risques de contamination sont très faibles, et cela d’autant plus que toutes les tiques ne sont pas porteuses de la bactérie en cause dans la maladie de Lyme. Il faut retirer le parasite sans l’écraser avec des pinces spéciales vendues en pharmacie. Parfois, il est plus simple de tirer d’un coup sec le parasite avec les doigts, les ongles venant se serrer sur sa tête, mais il est déconseillé d’utiliser de l’éther. En cas de doute quant à cette manipulation, il faut consulter un médecin qui s’en chargera et qui pourra assurer la surveillance de l’enfant dans les jours qui suivent. En cas de plaie, de tache rouge autour de la morsure ou de fièvre chez bébé dans les jours suivants, il faut de toute façon consulter, car un traitement antibiotique est indispensable pour éradiquer ces souches de Borrelia indésirables.


Voir Aussi

Remèdes naturels contre la maladie de Lyme, attention !

Attention aux «  remèdes naturels  » vendus sur internet  : en 2012, la France a interdit la vente d’un produit à base d’huile essentielle de sauge officinale, un actif très réglementé en France car neurotoxique et abortif.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire