Les prénoms des héros de bandes dessinées

Fans de comics, de bandes dessinées, de mangas, à vos bulles les amies ! Et si vos héros superstars vous inspiraient pour trouver le prénom de votre bébé ? Nostalgiques de votre enfance, passionnés de culture BD ? Voici rien que pour vous les copines, une jolie sélection des prénoms que vous pourriez donner à votre enfant ! Avec les caractéristiques et les personnalités de chacun de ces personnages de fiction évidemment !

Jolan

Fils de Thorgal dans la série Thorgal de Van Hamme et Rosinski créée en 1977, Jolan s’incruste dans la vie réelle dès que les passionnés de la BD se trouvent en âge d’avoir des fils. Le prénom Jolan est donné pour la première fois en 1987 et est désormais attribué à une centaine de garçons par an. Pour l’anecdote, les auteurs de la bande dessinée ont d’ailleurs reçu de nombreuses demandes de fans qui voulaient qu’ils deviennent les parrains de leurs fils…

Louve

Thorgal a décidément la cote auprès des parents ! Après Jolan pour les petits garçons, c’est au tour des petites filles de se retrouver en héroïnes de la BD. Louve est en effet la sœur de Jolan, elle possède comme particularité de comprendre tous les animaux. Un joli prénom d’héroïne, sauvage à souhait ! Louve apparaît comme prénom réel en 1998, 11 ans après Jolan.

Adèle

Est-ce l’interprétation de Louise Bourgoin ou bien la BD qui ont contribué à la popularité de ce prénom ? Adèle Blanc-Sec est une jeune femme courageuse inventée par le dessinateur Tardi (Adèle et la Bête, Le démon de la Tour Eiffel, Le secret de la salamandre…) à partir de 1976. La BD a sans doute contribué au renouveau du prénom : sur ces deux derniers siècles, Adèle a connu son plus fort succès dans les années 1830 (3 000 bébés par an), son creux le plus marqué dans les années 1965-1975 (moins de 30 bébés par an), mais entame un nouvel essor depuis les années 1980 (un millier par an maintenant).

Corto

Votre enfant a l’âme d’un aventurier solitaire ? Le prénom  Corto est fait pour lui. Il est issu de la BD Corto Maltese, imaginée  en 1970 par Hugo Pratt. Corto Maltese est un voyageur marin laconique, c’est un esprit libre. Primée régulièrement de 1971 à 1988 et adaptée au cinéma (Mauvais sang, prix Louis Delluc) en 1986, cette BD est certainement à l’origine de l’apparition du prénom en 1988.  Le long-métrage d’animation, Corto Maltese, la cour secrète des arcanes, sorti en 2003, explique sans doute le pic qu’a connu le prénom cette même année (54 naissances). Corto se maintient à une trentaine d’attributions par an.

Gaston

Voilà un prénom plus que populaire qui doit son origine à  la création par Franquin en 1957 du personnage hilarant de Gaston Lagaffe. Gaston a été donné à plus de 2 000 petits garçons par an pendant l’entre-deux-guerres. Un prénom qui collera parfaitement à un tempérament farceur.

Cédric

Votre bébé est tout blond avec une petite bouille d’ange ? Pourquoi ne pas opter pour Cédric ? Les auteurs Laudec et Cauvin ont créé fin 1986 un Cédric de bandes dessinées : un petit écolier blond d’une dizaine d’années, pas très studieux mais mignon comme tout, éperdument amoureux de sa camarade de classe Chen. Le personnage a possédé un prénom à la mode, le 5e en termes de fréquence dans les années 1976-1981, avec plus de 10 000 attributions par an.

Valérian

Vous souhaitez faire preuve d’originalité ? Le prénom Valérian est très peu usité. Avec sa compagne Laureline, Valérian apparaît en 1967 (1970 en albums) dans une série de BD définie à la fois comme « un classique du 9e art et un chef d’œuvre de science-fiction ». Dès 1970, le prénom Valérian apparaît pour la première fois dans la vie réelle, croît jusqu’en 1992 (130 naissances) et reste donné à une quarantaine de petits garçons par an actuellement.


Mickey

Si vous êtes des inconditionnels de Walt Disney.. Pourriez-vous opter pour Mickey ? Mickey, comme la souris de Walt Disney ? Ou bien comme l’acteur Mickey Rourke ?  Oui, certains parents ont appeler leur fils ainsi : 3 à 7 naissances par an de 1991 à 1999 en France . En revanche, pas de Minnie à l’horizon !

Calvin

Calvin ! Il est l’infernal petit garçon philosophe, violent et pessimiste, accompagné de son tigre en peluche Hobbes, qui s’anime et prend vie dès lors qu’aucun adulte n’est pas là pour l’observer. La série Calvin et Hobbes débute en 1985 aux États-Unis, mais en 1991 seulement en France. Elle n’est pas étrangère au décollage du prénom, inexistant chez nous avant 1988. Calvin est régulièrement attribué à plus de 150 petits garçons par an depuis 1996.

Alix

Alix est le héros d’une bande dessinée créée en 1948. Les intrigues se déroulent à l’époque de Jules César à Rome, en Gaule et en Afrique. Alix est alors un jeune gaulois qui devient le fils adoptif d’un riche romain, Honorus Galla. Il se distingue par son courage exemplaire. Ce prénom est mixte, et s’adresse aussi bien aux petites druidesses et guerrières celtes qu’aux apprentis guides !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire