Comment annoncer sa grossesse à son aîné ?

Annoncer sa grossesse à son aîné est une affaire délicate. A la fois triste de ne plus être l’attention de tous mais heureux d’être le « grand » de la famille, l’aîné peut réagir de plusieurs manières. On vous explique quels mots employer pour lui annoncer la nouvelle en douceur.

Attendre le bon moment

Attendez deux ou trois mois que l’embryon soit bien accroché pour lui annoncer sereinement la nouvelle. Avant la fin de cette période il existe toujours un risque important de fausses couches pour toutes les femmes. Passé ce délai vous serez soulagée et pourrez officialiser votre grossesse. De plus avant d’atteindre cette période, votre grossesse ne devrait pas encore trop se voir. Dans le cas contraire vous trouverez toujours un moyen de camoufler votre petit ventre sous vos vêtements.

Annoncer sa grossesse avec tendresse

Profitez d’un moment de calme pour annoncer à votre aîné que vous et le papa attendez un bébé. N’attendez pas de lui une réaction immédiate. Même s’il fait semblant de pas entendre rien ne sert de répéter une deuxième fois. Vous devez le laisser comprendre ce qui se passe tout seul. Le moment viendra ou de lui-même il posera des questions et viendra voir votre ventre s’arrondir.

Rassurer son enfant

Prenez-le dans vos bras et rassurez-le quant à l’amour indéfectible que vous lui portez avec son papa. Expliquez-lui que les sentiments que vous lui portez ne changeront en rien et que vous possédez assez d’amour pour tout le monde.

Valorisez-le

Expliquez-lui tous les avantages d’avoir une petite sœur ou un petit frère. Désormais il ne sera plus seul pour jouer et peut-être trouvera-t-il un nouveau confident ? N’hésitez pas à l’impliquer dans l’évolution de votre grossesse. Laissez-le poser ses mains sur votre ventre et écouter bébé bouger, faites le participer au choix du prénom, parlez-lui de ce qu’il pourra vous apporter, vous aider à donner le biberon, faire câlins au bébé pour l’endormir… Grâce à tous ces petits actes vous valoriserez son statut de grand en vous montrant fière de son comportement. Voilà une bonne manière de le rendre plus autonome et de lui faire surmonter ses angoisses.


Inculquer la notion de temps

Neuf mois de grossesse c’est déjà long pour une future maman alors pour un enfant cette période peut sembler interminable. Le temps est une notion compliquée à construite pour lui surtout s’il est très jeune. Bâtissez avec votre ainé des repères temporels pour l’aider à s’imaginer l’arrivée de son cadet. Grâce à des moments clés (anniversaires, Noël, vacances), aidez-le à attendre avec plus de patience le moment tant attendu par toute la famille.

Son comportement régresse ?

L’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille peut déstabiliser l’aîné. Il n’est pas rare que pour conserver toute l’attention sur lui, l’enfant ait un comportement régressif. Il rejoue le bébé afin de se cramponner à sa mère et montrer qu’il a besoin d’aide, qu’il ne peut pas se débrouiller seul. Mais rassurez-vous. Cette période n’est que transitoire. Pour éviter au maximum ce genre de comportement, appliquez bien tous les conseils prodigués plus haut.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire