Neufmois.fr » Ma Grossesse » Enceinte, quelles prĂ©cautions nutritionnelles prendre en Ă©tĂ© ?

Enceinte, quelles précautions nutritionnelles prendre en été ?

En vacances, et surtout en voyage, on modifie forcĂ©ment ses comportements alimentaires. Quelles sont les prĂ©cautions Ă  prendre en Ă©tĂ© alors qu’on est enceinte ?

Grillades, salades, fruits frais, sorbets
 et boissons glacĂ©es ! L’étĂ© est la saison rĂȘvĂ©e pour manger lĂ©ger et gourmet. Mais cette apparente bonne mine de notre assiette ne nous met pas Ă  l’abri des risques d’intoxication. Bien au contraire ! Le point sur les piĂšges Ă  Ă©viter avec BĂ©atrice de Reynal, nutritionniste et auteur de Bien manger pendant sa grossesse (Ă©d. Vuibert).

La gastronomie régionale est-elle sans danger une fois évités les produits non pasteurisés ?

Il n’y a pas que les bactĂ©ries qu’il faut craindre dans son assiette. Si l’hygiĂšne est Ă  surveiller, il faut aussi penser au confort digestif ! La gastronomie rĂ©gionale est souvent trop riche, trop Ă©picĂ©e, trop difficile Ă  digĂ©rer, mĂȘme en bord de mer.

Les plats relevĂ©s Ă  l’aĂŻoli par exemple ou au piment d’Espelette, au curry, favorisent l’apparition des brĂ»lures d’estomac, courantes chez les femmes enceintes. C’est le cas aussi de l’abricot, trĂšs acide : mieux vaut le remplacer par des pĂȘches ou des fraises cultivĂ©es localement, sans en abuser car ces fruits peuvent occasionner des dĂ©sordres intestinaux.

Dans les pays chauds, quelles précautions respecter ?

Attention particuliĂšrement aux glaçons, rĂ©alisĂ©s Ă  partir d’eau courante. Dans les pays chauds, il faut se mĂ©fier des intoxications possibles liĂ©es Ă  la qualitĂ© de l’eau courante. Pour cette raison, il ne faut boire que de l’eau minĂ©rale dĂ©capsulĂ©e devant vous. Il faut aussi Ă©viter de manger des cruditĂ©s ou des fruits frais qui auraient Ă©tĂ© lavĂ©s Ă  l’eau courante, ainsi que des laitages artisanaux.

Tous les plats doivent ĂȘtre bien cuits et, Ă©videmment, les ingrĂ©dients, viande, volaille, poisson, doivent ĂȘtre trĂšs frais. En faisant ses courses, Ă  l’étranger comme chez soi, il faut particuliĂšrement faire attention aux dates de pĂ©remption en Ă©tĂ© mais aussi Ă  l’état du produit ; le sentir pour estimer s’il dĂ©gage une odeur suspecte. En Ă©tĂ©, les produits peuvent se dĂ©tĂ©riorer beaucoup plus vite.

En bord de mer, peut-on faire une exception à l’interdiction des fruits de mer si on est certaine de la fraücheur ?

Non, absolument pas. L’interdiction des coquillages, des huĂźtres et de tous les crustacĂ©s crus est toujours valable, mĂȘme sur le littoral. Le risque d’hĂ©patite virale, maladie trĂšs dangereuse pendant la grossesse, est rĂ©el, mais ce n’est pas le seul : vous risquez aussi d’ĂȘtre contaminĂ©e par la listĂ©ria. Rabattez-vous sur les moules, mais bien cuites.

N’est-il pas prĂ©fĂ©rable de choisir des lĂ©gumes du marchĂ© en Ă©tĂ© plutĂŽt que des surgelĂ©s ?

Pour l’apport vitaminique, les surgelĂ©s restent une valeur sĂ»re. A condition de les transporter dans un sac isotherme et de les ranger au congĂ©lateur dans l’heure qui suit. Les produits frais peuvent ĂȘtre consommĂ©s si vous vous approvisionnez en vente directe, directement chez le producteur, ce qui est parfois le cas quand on est en vacances dans une rĂ©gion agricole.
Attention de bien laver les lĂ©gumes, mĂȘme les bio, que vous pouvez acheter sur n’importe quel marchĂ© du terroir. LĂ©gumes et herbes aromatiques poussent dans la terre, terreau Ă  microbes et parasites extrĂȘmement dangereux pour la femme enceinte. Il faut impĂ©rativement enlever Ă  l’eau froide tout rĂ©sidu de terre avant de consommer les lĂ©gumes, crus ou cuits. Autre prĂ©caution, fuir les pousses de soja, car ces graines germĂ©es peuvent ĂȘtre porteuses de la listeria.

Peut-on s’offrir de temps en temps une glace artisanale chez le glacier ?

Mieux vaut s’abstenir car la crĂšme glacĂ©e contient des jaunes d’Ɠufs crus qui pourraient ĂȘtre contaminĂ©s par la salmonelle, une bactĂ©rie responsable d’intoxication alimentaire grave chez la femme enceinte. En revanche, les glaces industrielles ne posent pas de problĂšme, pourvu qu’elles aient Ă©tĂ© conservĂ©es au froid dans de bonnes conditions. C’est un principe de prĂ©caution qu’il faut observer rigoureusement.

 

À lire absolument