Ce bébé espoir qui me redonne vie

Bonjour la communauté Neuf Mois ! Moi c’est Marine ! Il y a quelque temps notre Neuf Mois chéri avait lancé le sujet suivant : « Quand j’ai su que j’allais vraiment être maman ». Moi,  mon histoire est différente, et je voulais donc témoigner d’une situation particulière pour redonner de l’espoir à certaines femmes qui ont vécu comme moi, cette situation : quand j’ai su que je n’allais pas être maman.

Le jour où j’ai appris que j’attendais une petite fille

Le 18 août 2014, j’apprends que je suis enceinte et que l’accouchement est prévu le 24 avril 2015. Mon mari et moi étions très heureux mais nous ne réalisions pas encore car c’était le début de la grossesse. À l’échographie des 12 semaines, tout allait bien, ce petit être sautait, bougeait ses bras, il était en pleine forme !

C’est à l’échographie du cinquième mois que nous avons eu la confirmation qu’il s’agissait d’une petite fille ! Nous l’avions prénommée Isabella. Tout allait bien, elle était en parfaite santé et mon ventre grossissant, nous commencions à réaliser que notre rêve de devenir parents était en train de se concrétiser. Nous avons donc tout acheté pour elle, si heureux et si excités de son arrivée, sa chambre était toute faite, il ne manquait plus qu’elle arrive enfin.

Elle bougeait beaucoup dans mon ventre, elle était vive, je la sentais gigoter tout le temps ! A 31 semaines, le gynécologue me dit que tout va bien, qu’elle est en pleine forme. Nous étions plus que prêts, mon mari et moi regardions des vidéos sur les nourrissons. Nous étions déjà parents dans nos têtes.  Et pourtant, le soir du 9 mars, je ne la sens plus bouger.

Le ciel nous tombe sur la tête

J’essaye de la stimuler en appuyant sur mon ventre et en buvant des liquides froids mais rien, aucune réaction. Je file donc chez le gynécologue, qui m’apprend que le rêve est devenu cauchemar, ma fille nous a quitté soudainement à 32 semaines de grossesse. Le cordon ombilical était très serré autour de son cou, il y avait une circulaire de trois tours. Elle en est décédée. Le ciel nous tombait sur la tête.

L’ heureuse nouvelle d’un bébé « espoir »

Pourquoi cela nous arrive à nous ? Ce sont les choses de la vie… Aujourd’hui, je suis de nouveau enceinte et c’est le début d’une nouvelle grande et belle aventure : le bébé espoir qui nous redonne la force d’y croire. Oui nous deviendrons parents…

Par mon témoignage, je voudrais ainsi redonner de l’espoir à toutes ces femmes et parents qui ont perdu un bébé in utero, mort subite du nourrisson, mort à la naissance ou même fausse couche.

Le combat n’est jamais terminé, nous deviendrons parents ! Je suis de nouveau enceinte et j’y crois. Cette fois-ci , c’est notre tour de vivre le bonheur d’être parents !


 

 

temoignage devenir maman

Voir les commentaires (1)
  • Notre petite Lucie est aussi partie il y a 4 mois jour pour jour à 40 semaines à cause de son placenta qui a vieilli prématurément sans qu’il y ait de signes avants-coureurs. Cela fait 3 mois que nous tentons une nouvelle grossesse mais pour le moment rien de concluant. Nous ne perdons pas espoir, et votre témoignage fait du bien …. Plein de bonheur pour votre nouvelle grossesse …

Laisser votre commentaire