Neufmois.fr » Ma Grossesse » Le fer, important pendant la grossesse ?

Le fer, important pendant la grossesse ?

Le fer est-il important pour les femmes enceintes ? Est-il nécessaire de se supplémenter en fer durant la grossesse ? On peut lire de nombreuses choses et de nombreuses recommandations sur le sujet, Neuf Mois fait le point pour que vous sachiez tout sur le fer !

Qu’est ce que le fer et à quoi sert il ?

Le fer est un oligo-Ă©lĂ©ment indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il rentre dans la composition de l’hĂ©moglobine. Il permet ainsi aux globules rouges de pouvoir transporter efficacement l’oxygĂšne aux tissus de l’organisme. Il joue Ă©galement un rĂŽle dans le bon fonctionnement des organites cellulaires et participe Ă  la fabrication de neurotransmetteurs ou d’hormones. Une carence en fer (appelĂ©e anĂ©mie) provoque de la fatigue, une certaine pĂąleur et rĂ©duit les capacitĂ©s physique.

Quelles sont les sources alimentaires de fer ?

On trouve des sources animales (fer hĂ©minique) et vĂ©gĂ©tales (non hĂ©minique) de fer. Du cotĂ© animal, le fer est retrouvĂ© en grande quantitĂ© dans le boudin noir, le foie ou les rognons mais enceinte il vaut mieux Ă©viter la consommation de foie qui contient beaucoup trop de vitamine A. On trouve le fer dans la viande rouge, les Ɠufs et les produits de la mer. CotĂ© vĂ©gĂ©tal, on trouve du fer dans le chocolat, les germes de blĂ© ou le persil. Il faut cependant savoir que le fer d’origine animal est beaucoup mieux assimilĂ© que le fer vĂ©gĂ©tal.
Bon Ă  savoir : l’absorption du fer est favorisĂ©e par la vitamine C : n’hĂ©sitez donc pas Ă  arroser vos aliments de jus de citron c’est dĂ©licieux et cela permet d’augmenter l’absorption du fer. En revanche consommer trop de thĂ© ou de cafĂ© n’est pas bon pour l’absorption du fer, il vaut donc mieux en consommer de façon raisonnable et en dehors des repas.

Fer et grossesse

L’HAS (Haute AutoritĂ© de SantĂ©) ne prĂ©conise pas de supplĂ©mentation systĂ©matique en cas de grossesse, ces supplĂ©mentation ne profitent ni Ă  la santĂ© de la mĂšre ni Ă  celle du fƓtus et peuvent avoir des effets indĂ©sirables pour la mĂšre. En revanche, si l’hĂ©mogramme rĂ©vĂšle une carence martiale, alors le mĂ©decin vous prescrira du fer. GĂ©nĂ©ralement une petite supplĂ©mentation peut ĂȘtre prescrite au cours des derniers trimestres, surtout si vous attendez des jumeaux ou des triplĂ©s. L’OMS prĂ©conise un apport de fer pour Ă©viter les anĂ©mies mais au final ce sont les premiĂšres prises de sang qui rĂ©vĂšleront la nĂ©cessitĂ© ou non de se supplĂ©menter en fer.
Bon Ă  savoir : si vous ĂȘtes complĂ©mentĂ©e en fer, vos selles vont se foncer pas de panique c’est tout Ă  fait normal !

Fer et nourrisson

Quand bĂ©bĂ© nait, son organisme doit fabriquer de nombreux globules rouges qui vont transporter l’oxygĂšne. Le bĂ©bĂ© a donc des besoins spĂ©cifiques en fer. De 6 mois Ă  3 ans, les apports conseillĂ©s oscillent entre 7 et 11 mg/jour. L’allaitement ou l’utilisation de laits maternels adaptĂ©s permet de satisfaire les besoins de bĂ©bĂ© de façon exclusive jusqu’Ă  6 mois. Ensuite, les besoins en fer augmentent drastiquement et il faut introduire des viandes ou des poissons dans l’alimentation de bĂ©bĂ©.
Si vous allaitez, sachez que le fer prĂ©sent dans votre lait est hautement assimilable par bĂ©bĂ© (prĂšs de 50% !), une alimentation Ă©quilibrĂ©e suffit Ă  couvrir ses besoins. Si vous ĂȘtes vĂ©gĂ©tarienne ou si vous avez une tendance Ă  l’anĂ©mie, alors une supplementation vous sera prescrite.

À lire absolument