Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Enceinte, Ă  quoi est due l’hyperĂ©mĂšse gravidique ? Des chercheurs semblent avoir trouvĂ© la rĂ©ponse

Enceinte, Ă  quoi est due l’hyperĂ©mĂšse gravidique ? Des chercheurs semblent avoir trouvĂ© la rĂ©ponse

La grossesse et les nausĂ©es c’est toute une histoire ! Chaque grossesse est diffĂ©rente et apporte son lot de vomissements et de nausĂ©es plus ou moins fortes. Mais chez certaines femmes, ces nausĂ©es et vomissements peuvent ĂȘtre trĂšs importants : on appelle ce phĂ©nomĂšne l’hyperĂ©mĂšse gravidique. NĂ©anmoins, une bonne nouvelle est tombĂ©e ce mois-ci, des chercheurs ont mis la main sur les coupables : deux gĂšnes seraient impliquĂ©s dans l’hyperĂ©mĂšse gravidique. Un espoir de traitement se profile donc.

Qu’est-ce que l’hyperĂ©mĂšse gravidique ?

L’hyperĂ©mĂšse gravidique dĂ©finit des vomissements et des nausĂ©es trĂšs sĂ©vĂšres pendant la grossesse. La duchesse Kate Middleton en a fait d’ailleurs les frais pendant ses grossesses. On estime que 0.3 Ă  2% des grossesses seraient concernĂ©es. Quand les nausĂ©es et vomissements sont trop sĂ©vĂšres, une hospitalisation est indispensable pour Ă©viter des problĂšmes au bĂ©bĂ© et Ă  la future maman. En effet, ces nausĂ©es violentes peuvent causer des dĂ©shydratations, des carences nutritionnelles qui peuvent ĂȘtre dangereuses. Si la cause de ces nausĂ©es particuliĂšres est encore inconnue, les scientifiques savent que ces nausĂ©es violentes sont souvent hĂ©rĂ©ditaires. Une Ă©quipe de chercheurs s’est donc penchĂ©e sur la composante gĂ©nĂ©tique de l’hyperĂ©mĂšse gravidique.

Quelle est la dĂ©couverte des chercheurs sur l’hyperĂ©mĂšse gravidique ?

Les chercheurs auraient trouvĂ© deux gĂšnes potentiellement responsables de l’hyperĂ©mĂšse gravidique en explorant les gĂšnes de milliers de femmes enceintes. AppelĂ©s respectivement GDF15 et IGFBP7, ces gĂšnes permettraient la fabrication de protĂ©ines permettant de jouer un rĂŽle dans la formation du placenta, l’appĂ©tit mais aussi la diminution de l’état gĂ©nĂ©rale de l’organisme. Le gĂšne GDF15 code pour une protĂ©ine qui est impliquĂ©e dans la mise en place du placenta et dans le maintien de la grossesse. GDF15 semble Ă©galement agir sur la rĂ©gulation du poids et de l’appĂ©tit. Le deuxiĂšme gĂšne potentiellement impliquĂ©, l’IGFBP7, est un gĂšne qui code pour une protĂ©ine impliquĂ©e dans l’implantation et le dĂ©veloppement du placenta. La route est encore longue jusqu’Ă  la mise en place d’une thĂ©rapeutique efficace. Il faudra dans un premier temps valider les donnĂ©es de ces expĂ©riences avec une cohorte de patientes plus importante. Les auteurs prĂ©conisent donc d’étudier les concentrations sĂ©riques de GDF15 et d’IGFBP7 qui semblent ĂȘtre rĂ©gulĂ©es Ă  la hausse en cas d’hyperĂ©mĂšse gravidique et Ă  la baisse avant une fausse couche. Si les donnĂ©es sont confirmĂ©es, des mĂ©dicaments efficaces pourraient voir le jour.


en attendant un traitement que faire ?

En attendant qu’un traitement efficace soit mis en place, si vous souffrez d’hyperĂ©mĂšse gravidique, vous serez suivie plus rĂ©guliĂšrement. L’hydratation reste essentielle pendant la grossesse, buvez trĂšs rĂ©guliĂšrement de petites quantitĂ©s de liquide et fractionnez vos repas. Vous pouvez optez pour des tisanes de gingembre, rĂ©putĂ©es pour leur action anti-nausĂ©euse. Vous pouvez Ă©galement faire appel Ă  l’hypnose mĂ©dicale, efficace sur les nausĂ©es. Si les nausĂ©es et les vomissements sont trop violents, une hospitalisation sera nĂ©cessaire.

À lire absolument

Laisser un commentaire