En train de lire
Comment dire à chéri qu’enceinte, le sexe on ralentit

Comment dire à chéri qu’enceinte, le sexe on ralentit

enceinte sexe on ralentit-neuf mois

Selon les sondages, certaines femmes enceintes n’éprouvent pas de plaisir en fin de grossesse. Et si c’était un problème de communication ? Parce que oui, enceinte, on n’est plus tout à la fait la même physiquement mais aussi psychiquement. Et si c’était l’occasion de découvrir des jeux amoureux différents ? Les conseils du Dr Ghislaine Paris, sexologue et auteur de Un désir si fragile : Les secrets du désir au féminin.

Faut-il dire clairement au futur papa qu’il s’y prend mal, vu notre état en fin de grossesse ?

Bien sûr qu’il faut le dire, mais tout dépend des mots qu’on utilise ! Aujourd’hui, les femmes osent parler mais le font parfois de manière brutale et maladroite. Même sans volonté de blesser, le résultat est là. Il vaut mieux, au début, se contenter de modifier les gestes par le jeu, de communiquer de manière ludique, humoristique, par des gestes qui incitent à d’autres gestes de la part du compagnon, plutôt que d’utiliser des mots qui peuvent être castrant.

Faut-il impose au futur papa le rythme de notre corps de femme enceinte ?

Si le rythme de l’homme est trop rapide, ou si la future maman a du mal à ressentir du plaisir du fait de modifications génitales ou psychologiques, il risque de perdre confiance en lui si elle le lui dit trop directement et de connaître ensuite des pannes de désir et des érections difficiles. Mieux vaut, en lui imposant de manière ludique le rythme de son propre corps, l’inciter naturellement à ralentir. De même, il faut éviter le débriefing après l’amour : l’état de grâce a disparu, seules les rancœurs s’expriment alors, et ça peut être particulièrement destructeur.

Quelle serait alors la bonne attitude ?

Il faut que la future maman s’arrange pour différer par le jeu l’impétuosité de son partenaire. La relation sexuelle commence souvent par la tendresse, cadre favorable à la détente puis évolue vers la sensualité et vers un désir plus fort avant de glisser vers la tendresse. C’est ce rythme qu’il faut provoquer chez son partenaire par des caresses, des mots doux, du rire… et pas seulement pendant les préliminaires mais durant toute la durée du rapport.


 

Voir Aussi

 

 


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire