Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Qu’est-ce que l’ocytocine ?

Qu’est-ce que l’ocytocine ?

ObstĂ©triciens, gynĂ©cologues ont parfois recours Ă  un vocabulaire un peu barbare, qu’on a des fois du mal Ă  dĂ©crypter. Si on vous prĂ©vient que vous allez recevoir une perfusion d’ocytocine, vous ne savez pas forcĂ©ment ce que cela signifie
 Le Docteur Philippe Deruelle, gynĂ©cologue au CHU de Lille et secrĂ©taire du CNGOF (CollĂšge National des GynĂ©cologues et ObstĂ©triciens français) Ă©claire notre lanterne sur ce mot !

Qu’est-ce que l’ocytocine ?

Il s’agit d’une hormone naturelle produite par l’hypothalamus, elle passe par l’hypophyse et est sĂ©crĂ©tĂ©e dans la circulation sanguine gĂ©nĂ©rale vers diffĂ©rents organes comme l’utĂ©rus ou les glandes mammaires.

Quel est son rĂŽle ?

On lui en connaĂźt plusieurs ! Elle a un rĂŽle physiologique, intervenant dans le dĂ©clenchement du travail des contractions au moment de l’accouchement, dans l’allaitement Ă©galement, car elle entraĂźne la contraction du sein pour libĂ©rer le lait. NommĂ©e hormone de l’attachement, elle joue un rĂŽle dans le lien affectif entre l’ĂȘtre humain et le nouveau-nĂ©. Elle favorise le sentiment de sĂ©curitĂ© et l’apaisement. On l’utilise en synthĂšse pour dĂ©clencher les accouchements, car elle amplifie les contractions, associĂ©e Ă  une rupture de la poche des eaux. Surtout, elle a un rĂŽle thĂ©rapeutique trĂšs important de prĂ©vention, comme traitement de l’hĂ©morragie du post-partum au moment de la dĂ©livrance. AdministrĂ©e aprĂšs la naissance de l’enfant, elle est recommandĂ©e par les experts en France et au niveau mondial pour limiter le risque d’hĂ©morragie. Son bĂ©nĂ©fice dans cette indication est prouvĂ© et n’est certainement pas Ă  remettre en cause. Aujourd’hui environ 85 % des femmes en bĂ©nĂ©ficient en France et c’est une trĂšs bonne chose. Elle est Ă©galement utilisĂ©e pour diriger le travail, pour amĂ©liorer les contractions.

L’ocytocine est-elle dangereuse ?

C’est dans ce dernier cas que l’on rencontre des problĂšmes. L’ocytocine est utilisĂ©e de maniĂšre trop systĂ©matique. On sait grĂące Ă  des Ă©tudes, notamment celles du Docteur Catherine Deneux Tharaux* qu’il existe un lien entre les doses d’ocytocine injectĂ©es au moment du travail et le risque d’avoir une hĂ©morragie de l’utĂ©rus aprĂšs la naissance. Le mĂ©canisme est assez paradoxal, puisque l’ocytocine joue prĂ©cisĂ©ment un rĂŽle dans la prĂ©vention des hĂ©morragies. Mais au moment du travail, aucune recommandation n’est prĂ©conisĂ©e sur les doses Ă  injecter. L’autre effet de l’injection d’ocytocine, c’est l’augmentation de la frĂ©quence cardiaque et des risques cardio-vasculaires. C’est notre rĂŽle de mĂ©decins de rĂ©flĂ©chir Ă  une utilisation de l’ocytocine Ă  bon escient.

EntraĂźne-t-elle des contractions plus douloureuses ?

Quand on dĂ©clenche un accouchement, effectivement, les contractions peuvent ĂȘtre plus frĂ©quentes ou plus intenses. En gĂ©nĂ©ral, les femmes sont prĂ©venues et il est conseillĂ© de demander une pĂ©ridurale.

À lire absolument