Tout savoir sur l’accouchement

Neufmois.fr a sélectionné quelques questions qui permettront aux futures mamans d’envisager l’accouchement avec sérénité.

Quels sont les signes annonciateurs d’un accouchement ?

Un des premiers signes de l’approche de l’accouchement est la perte du bouchon muqueux. Certaines femmes peuvent le perdre même sans s’en rendre compte. Inutile de courir à la maternité , cela peut se produire plusieurs jours avant la naissance ! Puis viennent les premières contractions, tous les un quart d’heure voire toutes les demi-heures. Elles se rapprocheront en s’intensifiant. Lorsque la poche des eaux se rompt, l’accouchement est proche mais vous pouvez encore vous rendre sans précipitation à la maternité.

Combien de temps va durer l’accouchement ?

Il n’y a pas de règles. Les premiers accouchements ont la réputation d’être plus long. Ils peuvent durer de 4 à 5 heures à 20 heures ! Le travail commence par des contractions qui deviennent de plus en plus régulières. Au fil des heures, le col va se dilater. C’est la phase la plus longue de l’accouchement. La sage-femme va déterminer le moment où vous devrez commencer à pousser. C’est-à-dire une fois le col complètement dilaté et le bébé engagé dans le bassin. Chaque accouchement est différent mais en moyenne, une demi-heure suffit pour l’expulsion.

Aurais-je mal pendant l’accouchement?

La douleur est ressentie différemment selon les femmes. Certaines réclameront une péridurale dès les premières contractions alors que d’autres auront un seuil de tolérance impressionnant. Quelque soit votre choix (péridurale ou pas), prenez rendez-vous avant l’accouchement auprès de votre anesthésiste. Il établira le dosage à vous administrer au moment de l’accouchement. Et le jour J, vous aurez le choix d’opter ou non pour la petite piqûre qui soulage !

Dans quels cas déclenche-t-on l’accouchement ?

L’accouchement peut-être déclenché  dans des cas de souffrances fœtales ou quand la date d’accouchement prévue a été dépassée. Il arrive également que le médecin décide d’anticiper l’accouchement pour « convenance personnelle » jusqu’à 14 jours avant la date prévue et sous certaines autres conditions (être multipare et avoir le col ouvert).


Et la césarienne ?

La césarienne est envisagée dans les cas de souffrance fœtale ou lorsque le travail dure trop longtemps. Il peut y avoir alors des risques pour la mère et/ou l’enfant. Elle consiste à extraire le bébé en pratiquant une incision au niveau du pubis. L’anesthésie n’est pas générale : vous ne ressentirez rien mais pourrez vivre la naissance de votre enfant. Côté cicatrice : elle se fait toute discrète sous la lingerie !

Qu’est-ce qui se passe une fois le bébé né ?

Une fois le bébé né, l’aventure n’est pas terminée. Les contractions utérines continuent pour vous permettre d’extraire le placenta : c’est la délivrance. Votre utérus retrouvera peu à peu son volume initial et la muqueuse s’éliminera et entamera sa cicatrisation. Ce phénomène s’accompagnera de saignements abondants qui iront en diminuant au fil des jours. Ce sont les fameuses lochies qui durent de 2 à 3 semaines. Le retour des couches  (premières règles après l’accouchement) a lieu 6 à 8 semaines après l’accouchement, pour les femmes qui n’allaitent pas, plus tard pour celles qui allaitent.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire