Où va-t-on m’installer à la maternité ?

Ça y est, vous allez accoucher ! Vous partez pour la maternité. Vous avez bien choisi un prénom consciencieusement mais êtes-vous bien sûr d’avoir tout prévu lors de votre arrivée ? Neufmois.fr vous guide dans ces derniers impératifs…

Arrivée à la maternité

Dans la plupart des maternités vous allez vous présenter au secrétariat qui va vous enregistrer. C’est le moment de sortir tous les papiers dont vous aurez besoin et que vous avez soigneusement préparés dans une petite pochette ! On vous demandera votre carte vitale, votre carnet de santé et votre carte de groupe sanguin si vous en avez une. Il faut également penser à prendre son dossier médical qui permettra à la personne qui vous suit de tout savoir en un coup d’œil et votre livret de famille si vous en possédez déjà un. N’oubliez pas également tous les documents que votre maternité aura pu vous remettre au cours de votre grossesse.

Chambre ou salle de travail ?

Généralement, vous vous rendez ensuite en salle d’attente sauf si visiblement vous êtes sur le point d’accoucher ! Le temps qu’une sage-femme  soit avertie de votre arrivée, vous attendrez avec les autres futurs parents. Un moment très particulier entre angoisse et bonheur ! La sage-femme vous accompagnera dans une salle où elle vous examinera et effectuera les premiers examens. Elle évalue ainsi l’avancée du travail. Si le travail a déjà commencé et que votre col est bien dilaté, sans aucun doute vous aurez droit au passage rapide en salle de travail. Pas de panique, les sages-femmes vous prennent en main. Pour les mamans qui sont à peine au stade des premières contractions, c’est le passage obligé par la chambre de la maternité. Il est très difficile de pouvoir choisir sa chambre, en particulier dans les hôpitaux. Vous pouvez toutefois tenter de demander une chambre seule si l’occasion se présente et que d’autres mamans n’ont pas eu la bonne idée de venir accoucher le même jour que vous.


L’attente avant de passer en salle de travail

Une attente plus ou moins longue va alors commencer. On vous conseillera de faire les exercices de relaxation que vous avez appris lors des séances de préparations à l’accouchement . Au début, la sage-femme viendra contrôler régulièrement que bébé et vous allez bien. Elle posera le monitoring pour voir comment se porte votre enfant et la force des contractions. Par un toucher vaginal, elle estimera l’ouverture et la maturité du col. Si vous pensez être trop isolée, que vous souffrez ou êtes angoissée, il ne faut pas hésiter à appeler le personnel médical qui vous apportera son aide et vous réconfortera. Au bout de quelques temps, le monitoring sera placé de façon permanente et vous pourrez suivre en direct l’évolution de l’arrivée de bébé. Si la douleur est trop importante, on vous administrera des calmants puis la péridurale si vous la désirez. Mais là il sera temps de passer en salle de travail où vous accoucherez. Mais n’espérez pas y aller avant que la dilatation de votre col soit suffisante, c’est-à-dire pas avant qu’il ne soit ouvert aux 3/4.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire