Faire l’amour après l’accouchement

Retrouver le désir et l’envie de faire l’amour avec son partenaire après l’accouchement n’est pas toujours chose aisée. Entre la fatigue, les kilos, la douleur liée à des cicatrices d’épisiotomie ou de césarienne, votre confiance en vous se trouve ébranlée : difficile dans ces conditions de se sentir glamour et sexy. Le docteur Marie Hélène Colson de la Fédération Française de Sexologie et de Santé Sexuelle et Chantal Fabre-Clergue, sage-femme sexologue à Marseille et présidente de l’association Les Baleines Bleues vous prodiguent leurs conseils pour apprendre à renouer en douceur avec votre sexualité et les joies d’Eros.

 

Laissez du temps au temps

« Il est normal et naturel de faire une pause dans sa vie sexuelle après un accouchement : la fatigue morale, physique et psychologique n’est guère propice à une libido torride et aux galipettes. D’autant que le nouveau-né capte toute l’attention des parents : entre les soins, les tétées et les câlins, difficile de se caler un moment sous la couette … ou alors pour dormir  », note Marie Hélène Colson. D’où l’importance de se donner du temps, de se réapproprier son  nouveau corps de mère, de femme et d’amante. C’est d’autant plus difficile lorsqu’il y a des cicatrices. Certaines femmes renoncent même aux ébats amoureux par peur du regard de leur conjoint : « Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à masser souvent la cicatrice et inviter son partenaire à le faire », conseille Chantal Fabre-Clergue. La maternité est une période délicate à gérer et il est normal que la sexualité passe au début au second plan. « Il est fréquent que des couples n’aient pas de rapports sexuels pendant 6 mois ».

 

Prenez soin de vous

Pour booster et redynamiser votre libido, il est important de prendre soin de soi. Évitez de traîner en pyjama, maquillez vous un peu, histoire de vous donner du baume au cœur et de retrouver une part de féminité. Essayez également de vous préserver des moments de couple. Pourquoi ne pas laisser bébé à une baby-sitter ou à votre famille le temps d’une soirée en amoureux ?

 


Au conjoint de reconquérir sa femme

Le dialogue et « la communication positive » restent primordiaux dans un couple. C’est la clé d’une bonne entente et d’une sexualité épanouie. Comme le note Chantal Fabre-Clergue, « c’est à l’homme de reconquérir sa femme, de la rassurer, d’être patient, d’être tendre, attentionné et surtout de ne pas mettre la pression sur elle ». Il doit lui faire comprendre qu’il la trouve désirable à travers des gestes de complicité. La vie sexuelle reprendra son cours quand la femme se sentira en phase avec son nouveau corps.

 

Réinventez une sexualité

Place à l’imagination et à la créativité. Un bébé, c’est le fruit de l’amour. Le fait d’avoir un enfant rapproche et crée une nouvelle intimité. Peut-être une nouvelle sexualité, plus tendre également, remarque Mélanie Schmidt-Ulmann, auteure de « Rester amants quand on devient parents » (Leduc.S Editions). Jeux câlins, jeux coquins, massages sensuels teintés de romantisme sont autant de manières de prendre du plaisir. L’occasion de revisiter son kamasutra et de tester de nouvelles positions si celles pratiquées avant l’accouchement sont désormais douloureuses. « Quant à la sécheresse vaginale, elle est normale après l’accouchement. On peut utiliser un lubrifiant non parfumé et non coloré acheté en pharmacie », note Chantal Fabre-Clergue.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire