Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Grossesse : La tendance dangereuse de la minceur extrĂȘme

Grossesse : La tendance dangereuse de la minceur extrĂȘme

DerniÚre tendance chez nos stars préférées, déjà pas bien épaisses en temps normal :
la minceur extrĂȘme jusqu’aux derniĂšres semaines de leur grossesse. Alors qu’ĂȘtre enceinte implique, naturellement, la prise de quelques kilos, des femmes de plus en plus nombreuses tentent au contraire de refrĂ©ner Ă  tout prix la prise de rondeurs, quitte Ă  mettre en pĂ©ril leur santĂ© et celle de leur bĂ©bĂ©.

Zoom sur une tendance Ă  ne (surtout) pas imiter…

La « prego-rexie », un phĂ©nomĂšne apparu aux États-Unis

La tendance naĂźt outre Atlantique chez nos amis people. En juin 2011 et Ă  huit mois de grossesse, Victoria Beckham exhibe fiĂšrement sous les yeux des paparazzis sa silhouette de sylphide, perchĂ©e sur des talons de quinze centimĂštres. Cette silhouette mince et anguleuse, qui sera Ă©galement celle de Nicole Kidman ou de Rachel Zoe durant leur grossesse, dĂ©note avec l’image que l’on se fait habituellement d’un corps de femme enceinte, rond et harmonieux.
Dans les médias anglo-saxons, un mot barbare désigne cette mode dangereuse : la prego-rexia, association des mots « prego » (enceinte) et « anorexia » (anorexie).
Ces critĂšres de beautĂ© toujours plus Ă©levĂ©s mettent une pression psychologique nouvelle sur les futures mamans qui se sentent obligĂ©s de contrĂŽler leur ligne, mĂȘme enceintes. Il n’est pas rare aujourd’hui de voir des femmes au ventre rond s’Ă©puiser en salle de sport ou, au supermarchĂ©, s’acheter lĂ©gumes verts et yaourts 0%.
Autre traduction directe de cette mode : les marques de vĂȘtements pour femmes enceintes se mettent Ă  commercialiser des tailles XS, voire XXS.
Rester mince, oui, mais à quel prix ?

Des risques graves pour le bébé et pour la mÚre

Le corps mĂ©dical est unanime pour mettre en garde contre cette dĂ©rive. En deçà d’une prise de 8 kilos, les risques sont nombreux, et pour la mĂšre, et pour le bĂ©bĂ©. Dans le meilleur des cas,comme le souligne la gynĂ©cologue SĂ©golĂšne Hernnberger,  la maman trop maigre souffre de carences en calcium, en vitamine D mais aussi en fer.La sous-nutrition entraĂźne souvent une anĂ©mie, qui, non seulement, engendre une fatigue chronique mais peut aussi ĂȘtre la cause de nombreux problĂšmes cardiaques.
Du cĂŽtĂ© de BĂ©bĂ©, elle peut entraĂźner des naissances prĂ©maturĂ©es. L’accouchement de la pregorexique, faible et Ă©puisĂ©e, s’avĂšre plus douloureux et compliquĂ© et prĂ©sente des risques de complication accrus – occasionnant des bĂ©bĂ©s mort-nĂ©s dans les cas les plus grave.
Les dommages psychologiques ne sont pas négligeables. La future mÚre dans le contrÎle permanent de sa ligne risque de ne voir son bébé que comme un facteur de prise de poids.
Loin d’ĂȘtre dans l’osmose avec son fƓtus, elle nie sa maternitĂ© en niant ses effets sur son corps. Les cas de « baby-blues » aprĂšs la naissance seraient Ă©galement plus nombreux chez ces femmes trop minces.

N’oubliez pas : vous avez un deuxiĂšme petit ĂȘtre qui pousse dans votre ventre, prendre du poids est naturel ! Une hygiĂšne de vie saine, et une activitĂ© physique rĂ©guliĂšre vous permettront de perdre facilement ces quelques kilos aprĂšs l’accouchement. Ne mettez pas en danger votre futur enfant en vous affamant ou en pratiquant un exercice physique trop violent.

Partagez avec nous vos impressions sur ce phénomÚne !

 

À lire absolument