Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Post-partum : 5 maux Ă  soigner dĂšs la maternitĂ©

Post-partum : 5 maux à soigner dÚs la maternité

Une fois bĂ©bĂ© nĂ©, on n’en a pas fini avec les petits soucis. La douleur ne disparaĂźt pas subitement de notre sphĂšre, mĂȘme si les petits maux du post-partum ne relĂšvent pas de la torture, qu’on se le dise. De l’épisio Ă  la cicatrice de cĂ©sarienne, voici les remĂšdes qui ont fait leurs preuves !

La pratique se perd, heureusement. Depuis quelques annĂ©es, le mot d’ordre, c’est de faire baisser le taux d’épisiotomie. ConsĂ©quence logique : toutes les femmes n’en subiront pas. Mais si vous n’y avez pas coupĂ©, les suites de ce geste opĂ©ratoire peuvent douloureuses, surtout lors des changements de position. 
Que faire ? Nettoyez la cicatrice au savon de Marseille et appliquez de l’éosine Ă  2 %, puis sĂ©chez avec des compresses. Les cataplasmes froids d’argile, Ă  changer toutes les deux heures ont un effet aussi bĂ©nĂ©fique. Si la douleur persiste, il faut consulter : soit les fils ne se rĂ©sorbent pas dans les temps, soit ils ont Ă©tĂ© cousus trop serrĂ©s.

Petites fissures ou gerçures des mamelons, les crevasses apparaissent sur les seins au dĂ©but de l’allaitement. Rien de plus courant : une femme qui allaite sur quatre en souffre.
Que faire ? Lavez les seins avant et aprĂšs chaque tĂ©tĂ©e et sĂ©chez-les bien afin d’éviter la macĂ©ration propice aux crevasses. Et revoyez la position de bĂ©bĂ© au sein, en demandant conseil Ă  une sage-femme. Si une crevasse est apparue sur un seul sein, donnez pendant quelques heures le sein non douloureux en dĂ©sengorgeant manuellement l’autre. Le froid Ă©tant un bon anesthĂ©siant, pensez Ă  passer des glaçons sur vos mamelons. Du miel ou une goutte de lait maternel sur la peau lĂ©sĂ©e font aussi des miracles.

Trop de lait, d’oĂč remontĂ©es de lait douloureuses ? Sans fiĂšvre, inutile de s’inquiĂ©ter.
Que faire ? Mettez bĂ©bĂ© au sein le plus souvent possible, mais Ă©vitez le tire-lait. Prenez des douches chaudes ou posez des cataplasmes chauds d’argile verte. Si la douleur est forte, deux comprimĂ©s de paracĂ©tamol deux ou trois fois par jour vous soulageront. Si la douleur et la fiĂšvre s’intensifient, consultez !


Rien de plus normal à ce que la cicatrice de la césarienne soit douloureuse pendant quelques semaines. Souvent aussi, elle provoque des démangeaisons.
Que faire ? Des compresses alcoolisĂ©es Ă  60° Ă  laisser en place au moins deux heures. Pas d’inquiĂ©tude si la suture se met Ă  suinter un liquide clair et que la tempĂ©rature reste normale. Prenez des analgĂ©siques en cas de douleur intense.

AprÚs la grossesse, les variations hormonales favorisent la sécheresse vaginale car la muqueuse irritée met du temps  à retrouver toutes ses fonctions.
Que faire ? La toilette intime doit ĂȘtre faite avec un pain sans savon au PH  neutre. Surtout, pour conserver une lubrification normale, n’utilisez pas d’antiseptiques qui auraient tendance Ă  dĂ©truire les dĂ©fenses naturelles, laissant la porte ouverte aux candidoses et aux vaginoses. Mais aprĂšs chaque rapport sexuel, il faut faire une toilette minutieuse.

 


À lire absolument