Neufmois.fr » Ma Grossesse » Qu’est-ce que le saignement d’implantation ?

Qu’est-ce que le saignement d’implantation ?

On entend souvent parler de saignement d’implantation en dĂ©but de grossesse. Les saignements d’implantation, souvent discrets, sont parfois confondus avec des rĂšgles. Leur cause n’est pas
toujours claire. Neuf Mois rĂ©pond Ă  vos questions sur le saignement d’implantation.

Qu’est-ce que le saignement d’implantation ?

Lorsque l’ovule est libĂ©rĂ© de l’ovaire, il descend dans la trompe de Fallope vers l’utĂ©rus. Si l’ovule rencontre un spermatozoĂŻde et est fĂ©condĂ©, il va tenter de s’implanter dans la muqueuse utĂ©rine. La nidation a gĂ©nĂ©ralement lieu 9 jours aprĂšs la conception et peut causer des saignements prĂ©coces, qui ne durent que 1 ou 2 jours. l’oeuf. En effet, lors de la fixation de l’embryon Ă  la paroi utĂ©rine, de petits vaisseaux sanguins peuvent se rompre sans que cela soit dommageable pour l’implantation ou l’embryon. En effet, en raison de la forte vascularisation de la muqueuse
de l’endomĂštre, quelques gouttes de sang (spotting) peuvent passer par le col et vers le bas du vagin. C’est ce sang qu’on appelle le saignement d’implantation. En gĂ©nĂ©ral, le sang n’est pas de couleur rouge, mais plutĂŽt d’un brun foncĂ© ou noir en raison du temps qu’il  prend pour passer de l’utĂ©rus Ă  l’extĂ©rieur du corps. Avec du repos, les saignements s’arrĂȘtent en quelques jours.

Saignement d’implantation : quand faut-il s’inquiĂ©ter ?

20 Ă  30 % de femmes ont des saignements d’implantation au tout dĂ©but de leur grossesse. Parfois, les saignements sont accompagnĂ©s de crampes ou de maux de ventre. Le saignement d’implantation fait partie d’un des signes annonciateurs d’une grossesse et ne prĂ©sage en rien une fausse couche. Un test de grossesse sanguin peut ĂȘtre positif environ trois Ă  quatre jours aprĂšs l’implantation et un test de grossesse urinaire sera positif environ cinq Ă  six jours aprĂšs l’implantation. Ces saignements n’ont pas d’indicateurs inquiĂ©tants pour l’embryon s’il existe une activitĂ© cardiaque Ă  l’échographie.

À lire absolument