Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Constipation : enceinte, quelles astuces pour en venir à bout ?

  • À quel stade de la grossesse est-on le plus le souvent constipée ?
  • La constipation, est-ce dangereux pour la future maman ?
  • Et pour bébé, être constipée enceinte c’est dangereux ?
  • Quelles sont les conséquences de la constipation enceinte ?
  • Quelle eau boire quand on est constipée ?
  • Les vomissements fréquents sont responsables de constipation ?
  • Le sport, une solution contre la constipation ?
  • Manger des fibres contre la constipation : dans quels aliments les trouve-t-on ?
  • Si changer son alimentation ne suffit pas, est-ce que je peux prendre des laxatifs enceinte ?
  • Dans les toilettes, dans quelle position dois-je me mettre ?
  • La constipation peut-elle entraîner des douleurs ?
  • Est-ce que je peux prendre des médicaments pour combattre les douleurs liées à la constipation ?
  • Ces douleurs liées à la constipation sont-elles dangereuses ?
  • Constipée enceinte quand dois-je m’inquiéter ?
  • Le Forlax enceinte j’ai le droit pour lutter contre la constipation ?
  • Le Macrogol enceinte j’ai le droit ?
  • Les pruneaux pourquoi pas ?
  • Et les suppositoires à la glycérine ?
  • Constipée enceinte, je saigne, est-ce grave ?
  • Constipée, j'ai le ventre dur, est-ce normal ?
  • Constipée, si je pousse fort je peux déclencher le travail ?
  • Et si j’ai des hémorroïdes à cause de la constipation, que faire ?
  • La constipation peut entraîner de la diarrhée ?
  • Constipée j’ai peur de pousser, comment faire ?
  • L’homéopathie si je suis constipée, pourquoi pas ?
  • On parle constipation enceinte en vidéo

Si pour certaines femmes enceintes, la constipation devient dérangeante seulement au dernier trimestre de la grossesse, votre transit peut commencer à devenir paresseux dès les premières semaines. Si la constipation est l’un des maux les plus récurrents quand on est enceinte et l’un des plus dérangeants et stressants, est-ce pour autant dangereux pour la bonne santé de la mère et de l’enfant ? Douleur au ventre, ballonnements, manque d’appétit la constipation peut nous faire vivre l’enfer et pour apaiser ces maux il nous faut des solutions efficaces. Quelles sont-elles ?

À quel stade de la grossesse est-on le plus le souvent constipée ?

Pendant la grossesse, le stade durant lequel la constipation se manifeste varie d’une femme à une autre. Pour certaines, elle survient dès le début de la grossesse tandis que pour d’autres, elle survient à partir du 2e trimestre.

La constipation, est-ce dangereux pour la future maman ?

Durant la grossesse, la constipation survient naturellement. En effet, les causes de la constipation sont naturelles. L’augmentation des hormones, notamment la progestérone, en est responsable. Cette hormone agit sur l’organisme en ralentissant le déplacement des aliments dans le gros intestin. La croissance du fœtus cause également la constipation. À force de prendre de plus en plus de place, le fœtus finit par comprimer divers organes, notamment les intestins, et ralentit ainsi l’évacuation des aliments. Même si elle peut s’avérer être douloureuse, la constipation n’est pas dangereuse pour les futures mamans.

Et pour bébé, être constipée enceinte c’est dangereux ?

Non, la constipation n’est pas dangereuse pour bébé. Par contre, il ne faut pas la négliger, car elle peut nuire grandement à votre confort et peut être une source de stress durant votre grossesse. Malgré qu’elle soit bénigne, il vous est possible de la traiter et de minimiser ainsi ses effets indésirables.

Quelles sont les conséquences de la constipation enceinte ?

La constipation n’a pas de conséquences graves pour la future maman et son bébé. Par contre, les désagréments qu’elle cause peuvent gêner et peuvent s’intensifier au cours de la grossesse. La constipation se manifeste généralement par les points suivants :

  • Sensations de douleur au ventre
  • Sensations de ballonnements
  • Manque d’appétit
  • Apparition d’hémorroïdes. Durant la grossesse, le fœtus occupe de plus en plus d’espace en grandissant et compresse divers organes. Le retour veineux se fait moins bien. S’en suivent alors des démangeaisons, de légers saignements au niveau anal et des difficultés à déféquer.

Quelle eau boire quand on est constipée ?

Durant la grossesse, le corps de la femme subit plusieurs changements, dont le volume hydrique. En effet, l’eau corporelle d’une femme enceinte augmente jusqu’à 8 litres. La future maman a donc besoin de bien s’hydrater. À part ses besoins physiologiques, la maman doit aussi boire assez d’eau pour faire face à divers désagréments, dont la constipation. Le gros intestin absorbe l’eau des selles, qui deviennent sèches et dures. Ces derniers ont alors du mal à bien circuler dans l’intestin et provoquent la constipation. En buvant assez d’eau (2 litres par jour au minimum), vous hydraterez vos selles et parviendrez ainsi à prévenir la constipation. Il est conseillé de boire de l’eau riche en fibres comme l’eau Hépar. Ayant un effet laxatif, cette eau vous permettra de bien vous hydrater, tout en assurant un bon transit des selles.

Les vomissements fréquents sont responsables de constipation ?

À part l’inconfort qu’ils engendrent, les vomissements causent également une perte d’eau en quantité assez conséquente. Déshydratée, la future maman a les selles sèches et dures et a des difficultés à les évacuer, provoquant ainsi la constipation. C’est pour cette raison qu’une bonne hydratation est nécessaire durant la grossesse pour lutter contre la constipation.

Le sport, une solution contre la constipation ?

Durant la grossesse, il est logique que la future maman n’ait pas vraiment la motivation de faire du sport. Pourtant, l’exercice physique permet de minimiser les désagréments causés par les changements corporels de la femme. La pratique du sport est un moyen efficace pour lutter contre la constipation, en facilitant le transit. Toutefois, il ne faut pas choisir n’importe quel sport, mais optez uniquement pour ceux qui s’adaptent à la grossesse comme la marche et la natation. Pour pratiquer un sport il faut demander l’avis de votre médecin.

Manger des fibres contre la constipation : dans quels aliments les trouve-t-on ?

Une femme enceinte a un besoin quotidien de 28 g de fibres. Il existe 2 types de fibres :

  • Les fibres solubles, qui ont la propriété de diminuer les taux de glucose dans le sang et le taux de cholestérol,
  • Et les fibres insolubles qui ont un rôle essentiel dans le bon déroulement du transit intestinal. Ces dernières attirent l’eau dans les selles et augmentent leur volume pour leur permettre de mieux circuler dans l’intestin. Il est alors conseillé de privilégier les aliments riches en fibres durant la grossesse, notamment les fibres insolubles.

Les légumes riches en fibres

  • L’artichaut. 100 g d’artichaut contient environ 5,05 g de fibres. Ne vous privez donc pas d’artichaut comme ingrédient dans vos plats. Cet aliment est également riche en magnésium, en cuivre et en fer, qui sont nécessaires pour la croissance du bébé.
  • Les pois chiches. Les pois chiches sont riches en fibres, 4,8 g dans 100 g, mais aussi en fer, en cuivre et en folates.
  • Les petits pois. Si vous aimez les petits pois, vous pourrez en manger en toute quiétude durant la grossesse, car ils vous fourniront des fibres, 6 g dans 100 g, qui vous aideront à prévenir la constipation. Les petits pois sont également sources de vitamine C et K.
  • L’épinard. L’épinard est réputé pour être riche en fer, mais il est également une source non négligeable de fibres, 3,5 g dans 100 g.
  • Le Chou-fleur. 100 g de Chou-fleur fournit 2 g de fibres. Cet aliment fournit également de la vitamine C, B9 et du sélénium.
  • Le brocoli. Le brocoli est un ingrédient incontournable pour préparer un bon plat. Durant votre grossesse, ne vous en privez pas, car il vous fournit autant de nutriments nécessaires comme des fibres (2 g dans 100 g), du cuivre, ainsi que des vitamines C, B6 et B9.

Les fruits riches en fibres

  • La Banane. La banane vous fournit des fibres, 3,1 g dans 100 g. Consommez-en quand vous avez un petit creux ou pour vos desserts.
  • Les Mûres. 100 g de Mûres contiennent environ 6,7 g de fibres insolubles.
  • La Poire. En consommant 100 g de poire, vous bénéficierez de 3,03 g de fibres.
  • Les groseilles. 100 g de groseille fournit 7,4 g de fibres.
  • Les framboises. À part son goût exquis, les framboises sont aussi riches en fibres insolubles, car dans 100 g de ce fruit, vous y trouverez 6,7 g.

Les boissons riches en fibres

  • L’eau. L’eau est la boisson à privilégier pour bien s’hydrater durant la grossesse et prévenir ainsi la constipation.
  • Les jus de fruit. Consommer du bon jus de fruit frais riche en fibres insolubles vous aidera à lutter contre la constipation. Par contre, veillez à limiter la quantité de sucre dans votre boisson. Autant que possible, buvez votre jus naturellement, sans rajout de sucre.
  • Les tisanes. Certaines tisanes peuvent vous aider améliorer le transit comme la tisane de fleurs de mauve.

Si changer son alimentation ne suffit pas, est-ce que je peux prendre des laxatifs enceinte ?

Si bien s’hydrater et manger des aliments riches en fibres n’a pas atténué vos maux dus à la constipation, il vous est possible d’avoir recours à des laxatifs. Par contre, il est exigé de demander l’aval de votre médecin avant d’en consommer. Les laxatifs autorisés (avec avis médical) durant la grossesse sont :

  • Les laxatifs de lest. Ils augmentent le volume et l’hydratation des selles et optimisent le transit intestinal.
  • Les laxatifs osmotiques. Ils augmentent la concentration en eau dans les selles.

Il est à savoir que les laxatifs stimulants sont strictement interdits durant la grossesse, car ils peuvent provoquer des contractions pouvant aller jusqu’à une fausse couche. Quant aux laxatifs lubrifiants, ils peuvent réduire l’absorption des vitamines et ne doivent être utilisés que de manière ponctuelle selon le traitement.

Dans les toilettes, dans quelle position dois-je me mettre ?

Déféquer en étant constipé n’est pas évident. Ça peut même être un calvaire pour certaines. Pour faciliter le transit, adoptez la position suivante :

  • Servez-vous d’un petit banc sous les pieds de façon à ce que vous ayez les genoux légèrement plus haut que la hanche lorsque vous vous asseyez sur la cuvette.
  • Gardez le dos bien droit tout en appuyant sur vos cuisses avec vos avant-bras à chaque effort de poussée.

La constipation peut-elle entraîner des douleurs ?

À part les symptômes classiques de la constipation comme les sensations de ballonnements, elle provoque également d’autres types de douleurs :

  • Des douleurs abdominales. Ces types de douleur varient en fonction de la matière fécale retenue.
  • Des douleurs anales. À cause de l’apparition des hémorroïdes, une douleur, souvent intense, se ressent dans la région anale, rendant difficile la défécation.
  • Des douleurs pelviennes caractérisées par une douleur située dans le bas-ventre.
  • Des douleurs lombaires qui s’accentuent souvent par l’envie d’évacuer.

Est-ce que je peux prendre des médicaments pour combattre les douleurs liées à la constipation ?

Ces douleurs sont dues à l’accumulation de selles qui cause des difficultés à l’organisme pour les évacuer. Une fois que le système de transit est rétabli, les douleurs devraient s’atténuer. Pour aider l’intestin dans sa tâche, il est possible d’avoir recours aux laxatifs de Lest et osmotiques, uniquement sur prescription médicale. Des médicaments par voie rectale peuvent également être utilisés, comme le suppositoire à la glycérine, mais toujours  sur prescription médicale.

Ces douleurs liées à la constipation sont-elles dangereuses ?

Normalement, ces douleurs ne devraient pas être dangereuses car leur cause est bénigne. Par contre, tâchez d’en faire part à votre médecin par mesure de sécurité, si les douleurs persistent, au cas où il s’agirait d’une toute autre maladie.

Constipée enceinte quand dois-je m’inquiéter ?

Si malgré les mesures hygiéno-diététiques prises (une hydratation suffisante, une alimentation riche en fibres, activité physique et même utilisation de laxatif), les symptômes ont tendance à s’aggraver (saignements lors de la défécation, douleurs abdominales, vomissements), il est temps de s’alerter. Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Le Forlax enceinte j’ai le droit pour lutter contre la constipation ?

Le Forlax fait partie des laxatifs osmotiques qui ont pour mission d’augmenter la quantité d’eau présente dans les selles pour les rendre molles, et faciliter ainsi leur transit. Ces médicaments sont autorisés aux femmes enceintes, mais seulement sur prescription médicale.

Le Macrogol enceinte j’ai le droit ?

S’il y a besoin d’avoir recours à un laxatif durant la grossesse, le Macrogol peut être la solution. C’est un laxatif osmotique qui est sans danger pour la femme enceinte. Toutefois, il est primordial de demander l’aval de votre médecin avant d’en prendre.

Les pruneaux pourquoi pas ?

Les pruneaux font partie des fruits séchés les plus prisés en France. Source de plusieurs nutriments, ils sont également source de fibres et contribuent ainsi à la lutte contre la constipation. Par contre, en cas d’hyperglycémie et d’intolérance individuelle, il est conseillé de s’abstenir d’en manger.

Et les suppositoires à la glycérine ?

Les suppositoires à la glycérine sont adaptés aux femmes enceintes, mais doivent être utilisés uniquement de façon ponctuelle. Mais tâchez toujours d’en faire part au préalable à votre médecin.


Constipée enceinte, je saigne, est-ce grave ?

Le saignement fait partie des conséquences de la constipation, notamment des hémorroïdes. Par contre, cela signifie que les symptômes se sont intensifiés et qu’il est temps de consulter votre médecin.

Constipée, j’ai le ventre dur, est-ce normal ?

La constipation rend en effet le ventre dur. La raison est l’accumulation des matières fécales à défaut de transit normal. Comme la constipation est bénigne, le ventre dur ne devrait donc pas être grave. Mais si en suivant les précautions mentionnées antérieurement (aliments riches en fibres, sport, laxatifs…), vous tardez toujours à évacuer, il faut en faire part à votre médecin. Attention que le durcissement du ventre ne corresponde pas à des contractions. Dans le doute, demandez à votre sage-femme.

Constipée, si je pousse fort je peux déclencher le travail ?

Les efforts de poussées peuvent faire sortir vos hémorroïdes et intensifier les douleurs lors de la défécation. Mais en suivant les précautions qui ont été mentionnées antérieurement, vous ne devrez plus avoir de mal à évacuer. Pousser trop fort endommage aussi le périnée.

Et si j’ai des hémorroïdes à cause de la constipation, que faire ?

La première solution à adopter en cas d’hémorroïdes dues à la constipation est de réduire les troubles du transit à travers l’alimentation et la prise de laxatifs si besoin et sur ordonnance. Il est également possible de traiter les hémorroïdes localement à l’aide de pommades et de suppositoires. Les antalgiques peuvent également être utilisés. Toutefois, ne prenez aucun médicament sans l’aval de votre médecin.

La constipation peut entraîner de la diarrhée ?

La constipation ne provoque pas directement la diarrhée, mais ces 2 types de désagréments peuvent être liés. Les nausées et les vomissements au premier mois de grossesse, la compression de l’estomac dans les derniers mois sont les causes de la diarrhée enceinte. Il est donc possible d’être à la fois constipée et avoir la diarrhée durant la grossesse.

Constipée j’ai peur de pousser, comment faire ?

Pour éviter de pousser trop fort en cas de constipation, vous pouvez avoir recours à des laxatifs. Adoptez par la suite la position mentionnée antérieurement et l’effort de poussée nécessaire pour évacuer normalement sera réduit.

L’homéopathie si je suis constipée, pourquoi pas ?

L’homéopathie est efficace durant la grossesse à condition qu’elle soit prescrit par un docteur ou une sage-femme homéopathe. Par contre, l’homéopathie à elle seule ne suffit pas pour traiter efficacement la constipation durant la grossesse. Il faut avant tout bien s’hydrater et consommer des aliments riches en nutriments, notamment en fibres insolubles.

On parle constipation enceinte en vidéo

Sources :

Ameli.fr

Anses

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire