Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Accouchement avec forceps

Accouchement avec forceps

Les forceps, mot latin qui signifie « pinces », sont souvent utilisĂ©s en obstĂ©trique en dernier recours pour tirer le bĂ©bĂ© vers la sortie au moment de l’accouchement. Bien que cette pratique ne soit pas apprĂ©ciĂ©e, elle reste trĂšs utilisĂ©e et s’avĂšre ĂȘtre sans danger pour la mĂšre et l’enfant, si elle est bien faite.

Que sont les forceps ?

Les forceps sont des instruments qui ressemblent Ă  de grandes pinces Ă  salade (deux cuillĂšres retenues par le milieu). Ils sont utilisĂ©s pour aider Ă  faire sortir le bĂ©bĂ© rapidement lors d’un long travail durant l’accouchement. Ces instruments sont le plus souvent utilisĂ©s pour les femmes qui accouchent pour la premiĂšre fois. Il est important de savoir que le mĂ©decin ne dĂ©cide d’utiliser les forceps qu’en dernier recours. En introduisant la pince Ă  l’intĂ©rieur du vagin, le mĂ©decin s’assure qu’elle se place de chaque cĂŽtĂ© de la tĂȘte de BĂ©bĂ©, avant de tirer doucement vers la sortie. Cette pratique n’est pas douloureuse pour la mĂšre car elle est sous anesthĂ©sie (pĂ©ridurale , locale ou gĂ©nĂ©rale). La pratique est Ă©galement sans douleur pour le bĂ©bĂ© car les forceps entourent dĂ©licatement sa tĂȘte et ne la pressent pas. Seul l’obstĂ©tricien les utilise. Donc, il connaĂźt le travail et n’y va pas Ă  l’aveuglette.

Dans quelles circonstances les forceps sont-ils nécessaires ?

L’usage des forceps ne se fait pas systĂ©matiquement. Le plus souvent, le mĂ©decin y a recours lorsque la tĂȘte de BĂ©bĂ© est trop grosse et n’arrive plus Ă  avancer dans le bassin ou si la mĂšre est trop Ă©puisĂ©e pour continuer Ă  pousser. Mais quelques fois, il peut s’agir d’accĂ©lĂ©rer les choses pour prĂ©server l’état de santĂ© du bĂ©bĂ©, par exemple, si celui-ci est trop faible ou alors qu’il y a des modifications dans son rythme cardiaque. Il est Ă  noter que l’usage des forceps implique souvent une Ă©pisiotomie afin d’éviter des dĂ©chirures. Heureusement, dans beaucoup de cas, certaines femmes ont le pĂ©rinĂ©e souple, ce qui ne nĂ©cessite aucune coupure. Cela englobe surtout les femmes qui ne sont pas Ă  leur premier accouchement. Il ne faut pas dramatiser l’usage de forceps lors d’un accouchement. C’est une pratique courante, qui peut ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme un petit coup de main donnĂ© au bĂ©bĂ© pour venir au monde. Cette opĂ©ration est indolore pour l’enfant, mĂȘme s’il risque d’avoir deux petites tĂąches rouges au niveau des tempes et des oreilles. Ces traces disparaĂźtront au bout de quelques heures.

À lire absolument