Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » La dilatation du col de l’utĂ©rus

La dilatation du col de l’utĂ©rus

Le grand jour est arrivĂ©, vous allez accoucher. Vous avez perdu les eaux et vous ressentez dĂ©jĂ  les premiĂšres contractions. A ce stade, bien des questions angoissantes se posent Ă  vous. Voici les rĂ©ponses de Neufmois.fr pour rester zen au moment d’accueillir bĂ©bĂ©.

Le col se dilate pour prĂ©parer l’accouchement

Le signe qui donne le coup d’envoi du processus de l’accouchement, c’est la perte des eaux. S’ensuit rapidement l’arrivĂ©e de contractions beaucoup plus fortes que celles que vous avez connues au cours de votre grossesse. Tout d’abord espacĂ©es, elles vont progressivement adopter le rythme d’une contraction toutes les 30 Ă  60 secondes. C’est le passage obligĂ© pour amener le col de l’utĂ©rus Ă  se dilater afin de permettre le passage de bĂ©bĂ©. En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, la dilatation complĂšte (jusqu’à 10 cm) exige un dĂ©lai de 12 Ă  14 heures pour un premier bĂ©bĂ©. Mais la nature est capricieuse : certaines futures mamans prennent leur temps, d’autres
 nettement moins.

La dilatation du col se fait en trois temps

La premiĂšre phase, dite latente, permet au col de se dilater jusqu’à 4 cm. Ensuite s’enchaĂźne la deuxiĂšme phase, dite active car les contractions sont de plus en plus fortes et de plus en plus rapprochĂ©es : Ă  son terme, le col est dilatĂ© jusqu’à 8 cm. La derniĂšre phase, dite de transition, peut durer de quatre Ă  six heures, rien que pour Ă©largir le passage de deux centimĂštres supplĂ©mentaires. La dilatation du col sera considĂ©rĂ©e comme totale quand ce dernier ne fera plus qu’un avec votre utĂ©rus. A ce stade, votre bĂ©bĂ© ne devrait avoir aucun mal Ă  sortir.

Quand le col ne se dilate pas correctement

Si la dilatation se fait naturellement pour la majoritĂ© des femmes, il arrive parfois que certaines difficultĂ©s surviennent. Contractions trop faibles, absence de dilatation
, l’équipe mĂ©dicale doit alors intervenir afin de donner un coup de pouce. Si la perte des eaux n’a pas encore eu lieu, elle peut ĂȘtre amenĂ©e Ă  rompre le sac amniotique pour dĂ©clencher les contractions. En administrant du Syntocinon par perfusion, l’équipe mĂ©dicale permet aux contractions de prendre leur rythme de croisiĂšre. PremiĂšre chose Ă  faire : garder son calme. Pas question de s’affoler si la dilatation vous parait durer une Ă©ternitĂ©. Il faut un certain temps pour mettre un enfant au monde ! Evidemment, la situation n’est pas trĂšs confortable. Pour soulager la douleur des contractions, vous pouvez marcher. Un peu d’activitĂ© permet de se dĂ©tendre et d’apaiser la douleur en attendant que soit effectuĂ©e la pĂ©ridurale, si vous avez demandĂ© Ă  en bĂ©nĂ©ficier. DeuxiĂšme chose Ă  garder Ă  l’esprit pour rester zen : bĂ©bĂ© est sur le point de montrer le bout de son nez ! Cela vaut bien quelques instants de patience, non ?



À lire absolument