Neufmois.fr » Ma Grossesse » Les risques du mĂ©dicament Valproate

Les risques du médicament Valproate

Attention au Valproate ! Mais que se passe-t-il avec ce médicament ? Pourquoi une mise en garde, en particulier pour les femmes enceintes ? On fait le point.

Enceinte, attention avec les médicaments

C’est bien connu, les mĂ©dicaments sont Ă  Ă©viter pendant la gestation sauf quand un mĂ©decin vous le prescrit. Puisqu’il est expert dans son domaine, on lui fait alors souvent confiance. Grosse erreur. Une nouvelle Ă©tude amĂ©ricaine nous met en garde contre la prise du mĂ©dicament Valproate au cours de la grossesse. Celui-ci entraĂźnerait un risque pour le fƓtus. Si en France ce traitement est prescrit uniquement chez les femmes atteintes de crises d’épilepsie, il en va autrement pour les États-Unis. En effet, le Valproate est recommandĂ© pour lutter contre les migraines chez les futures mamans. Malheureusement, on a pu observer les dommages que ce dernier occasionne lorsqu’il est utilisĂ© en cas de migraine. Cette Ă©tude scientifique de La Food and Drug Administration (FDA) amĂ©ricaine nous rĂ©vĂšle qu’à l’ñge de 6 ans, les enfants ayant Ă©tĂ© exposĂ©s in utero Ă  ce produit ont prĂ©sentĂ© un QI diminuĂ© de 8 Ă  11 points, comparĂ© Ă  ceux dont la mĂšre s’était vue prescrire un autre antiĂ©pileptique. En rĂ©sumĂ©, « l’administration de Valproate est contre-indiquĂ©e chez les femmes enceintes dans le cadre de la prĂ©vention des migraines », annonce la FDA.

Que va devenir le Valproate en France ?

L’Agence Nationale de SĂ©curitĂ© du MĂ©dicament et des Produits de SantĂ© (ANSM) nous affirme qu’en France «le Valproate n’est pas prescrit en cas de prophylaxie de crises migraineuses», mais bien en cas de crises d’épilepsie et de comportements maniaques liĂ©s Ă  la bipolaritĂ©. En 2006 on avait dĂ©jĂ  constatĂ© que dans plus de 20% des grossesses suivies mĂ©dicalement, le Valproate avait causĂ© des morts fƓtales, des malformations au niveau du cerveau, du crĂąne ainsi que des membres ou bien avait engendrĂ© des troubles cardiaques et pulmonaires.

Demandez conseil à votre médecin

Ce mĂ©dicament n’est pas encore proscrit par les autoritĂ©s. En attendant il doit ĂȘtre utilisĂ© uniquement en cas de dernier recours, lorsque les autres traitements se sont avĂ©rĂ©s inefficaces.


A savoir : Demandez toujours conseil à votre médecin traitant en cas de prise médicamenteuse. Ne jamais suivre un traitement pendant votre grossesse sans en avoir parlé à un professionnel de la santé.


À lire absolument