Neufmois.fr » Ma Grossesse » Couple » Comment vivre sa grossesse sans sexe ?

Comment vivre sa grossesse sans sexe ?

ArrĂȘtons les « on dit ». Il est aujourd’hui prouvĂ© que le sexe n’est pas nocif pour la mĂšre ainsi que pour son enfant Ă  naĂźtre. MalgrĂ© cela 50% des femmes avouent avoir peur de nuire Ă  leur enfant en maintenant une activitĂ© sexuelle avec leur partenaire, et beaucoup de complications sont injustement attribuĂ©es aux pratiques intimes du couple.

S'il est recommandé de poursuivre une activité sexuelle normale pendant la grossesse, il  peut parfois survenir quelques complications.

 

Dans les cas les plus fréquents, sont concernés :

la Menace d’Accouchement Prématuré : lorsque le col est ouvert avant la fin du huitième mois de grossesse, les rapports sexuels risquent de provoquer un accouchement prématuré.

-un placenta est « praevia », c’est-à-dire développé trop bas dans l’utérus. Dans cette situation, le rapport peut provoquer des saignements et entraîner d’autres complications comme un décollement du placenta ou bien hémorragie.

 

Si le rapport sexuel en lui même vous est interdit, il ne faut pas avoir honte de demander des conseils à votre médecin. Toutes les pratiques ne sont pas forcément exclues.

L'interdiction de rapport sexuel pendant la grossesse est rarement totale. Il est important pour les futurs parents de garder une vie intime  quand c'est possible. Outre les bienfaits du sexe pour la mère, cela facilite la reprise d’une activité sexuelle normale après les 9 mois de grossesse, et favorise l’harmonie et l'amour du couple. 

Osez et lâchez-vous. Explorez d'autres pratiques sexuelles. L'absence de pénétration ne veut pas dire  absence de vie intime et disparition totale de câlins.

Toujours en respectant les conseils du médecin, n'hésitez pas à utiliser la totalité des possibilités encore offertes au couple. Si certaines complications interdisent uniquement la pénétration vaginale, il est possible de pratiquer le sexe oral ou même de (re)découvrir les plaisirs parfois insoupçonnés du sexe anal. 

 

 

les précautions à observer

Le corps produit de l’ocytocine et de la prostaglandine pendant l'acte d'amour. Sécrétées en trop grande quantité si l’excitation est trop forte, ces  substances qui facilitent la dilatation du col de l’utérus peuvent entraîner certaines complications pendant une grossesse. Il est alors interdit toute pratique entraînant une très grande ardeur. 

Dans ces cas là, se serrer dans les bras l'un de l'autre, faire un massage ou simplement se coller tout nu contre son partenaire sont des moyens faciles de conserver un lien amoureux. Sachez que parfois ce sont de toutes petites attentions qui comblent l'être aimé. Enceinte, il ne faut pas oublier qu'on est hypersensible et qu'un rien peut nous faire monter au septième ciel.

 

 

Mon mari refuse tout rapport sexuel, que faire ? 

Il arrive que le futur papa refuse tout rapport sexuel par peur de faire mal au bébé. Nombreux sont les hommes qui font un « blocage » psychologique face à la grossesse de leur compagne. Ce comportement peut apparaître dès que l'homme apprend la grossesse de sa femme. Il peut aussi survenir après plusieurs mois, lorsque la grossesse est déjà bien avancée. Cette situation est très difficile à vivre pour la future maman qui a souvent les hormones en ébullition. Elle ne peut être comblée par son partenaire. Un sentiment de ne plus être aimée ni désirée la submerge et ses angoisses sont plus prononcées. La fin de la grossesse est d'autant plus difficile à supporter pour la femme lorsque son homme est indifférent face à cette situation. Mais rassurez vous mesdames, la décision du futur papa de plus avoir de rapports sexuels est généralement provisoire. Une fois que le petit bout arrive, tout rentre dans l'ordre. Bien sûr, il s'agit bien sur d'une étape difficile à vivre pour une femme enceinte mais cela peut rendre votre couple plus fort. Le temps de vous remettre de l'accouchement et tout cela devrait vite oublié sous la couette. 

 

 

 

 

À lire absolument

Laisser un commentaire