Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

8 révélations d’un futur papa à une future maman

  • Enceinte, vous nous plaisez toujours autant
  • On veut que vous vous reposiez
  • On a très peur de la couvade
  • On a vraiment du mal à vous suivre
  • On aime bien faire du shopping bébé
  • On est hyper gênés pendant la séance de préparation prénatale
  • On veut changer nos habitudes avec vous
  • On fait les fiers, mais on sait qu'on va galérer à changer des couches
révélations

Bon, faut qu’on parle. La grossesse n’est pas qu’une affaire de femmes ! Nous les papas aussi, on veut faire notre part et vous aider du mieux possible. Du coup, on est parfois perdus. On ne comprend pas comment lire vos désirs, deviner vos envies, savoir ce qui pourrait vous aider. On paraît maladroits et à côté de la plaque et franchement, il faut que ça change. Moi Jules, porte-parole autoproclamé du parti des papas en herbe, j’ai décidé de vous faire huit révélations pour que l’on se comprenne mieux. Les enfants que vous portez seront aussi les nôtres et rien ne nous importe plus que de bien vous aider. Car oui la grossesse, c’est une sacrée période dans la vie d’une femme, faut bien le reconnaître !

Enceinte, vous nous plaisez toujours autant

Avis à toutes les mamans, on vous adore follement quand vous êtes enceinte. Votre corps s’arrondit et prend des formes, et alors ? En vérité, vos nouvelles courbes nous enflamment complètement. Une étude menée au CHU Sestre Milorsdnice de Zagreb révèle que la grande majorité d’entre nous ne connait pas de baisse de libido durant la grossesse. Passons aux aveux, on ne sait pas encore bien comment fonctionne la grossesse et l’anatomie féminine. Et le plus souvent, c’est ça le problème. 80 % des hommes interrogés ont ainsi déclaré que la peur de blesser le bébé était l’une des principales raisons qui les empêchaient d’avoir des rapports sexuels. Suffirait qu’on fasse un tour dans une encyclopédie…

On veut que vous vous reposiez

Nous les mecs, on vient de découvrir la charge mentale. On a mis beaucoup de temps à comprendre que vous laisser nous demander de vous aider revient à vous donner la responsabilité de la gestion de la maison. On essaie de progresser et plutôt que de « vous aider » (ce qui impliquerait que c’est votre mission et qu’on vous y seconde), on préfère penser à faire notre part équitable. Pourtant, pendant la grossesse, on peut tout à fait faire plus ! N’hésitez pas à nous dire quand vous êtes crevées. En plus, nous sommes ultra sexys en tablier.

On a très peur de la couvade

Selon l’Académie de médecine, le syndrome de la couvade est un ensemble de troubles anxiodépressifs et psychosomatiques imitant la grossesse. En pratique, la couvade, c’est quand votre partenaire commence à développer des symptômes de grossesse. Les troubles psychosomatiques frappent principalement la digestion et on peut donc connaître des nausées, des ballonnements abdominaux et des prises de poids. Une méta-étude menée à la City University de Londres explique que le syndrome apparaît le plus souvent aux premier et troisième trimestres. 

On a souvent du mal à vous suivre

La grossesse, c’est un vrai cocktail d’hormones et forcément, ça influe sur les émotions. En plus de ça, votre sommeil est troublé et vous vous réveillez parfois avec des douleurs lombaires ou des nausées. Vous n’aurez peut-être pas la force de nous expliquer comment vous vous sentez ou pourquoi vous avez besoin d’un câlin le lundi et de silence le mardi. On est prêts à prendre sur nous ! Mais hors des sautes d’humeur, n’hésitez pas à nous parler pour que tout s’éclaircisse.

On aime bien faire du shopping bébé

Le bébé n’est pas encore arrivé qu’on en est déjà complètement dingues. Avant, on se murerait dans un silence viril old style mais ici on avoue tout. On a vraiment envie de participer à la décoration de la chambre et au choix des vêtements de bébé. Nous aussi, on est fans de poussette, de landau, de biberon et de peluches !

On est hyper gênés pendant la séance de préparation prénatale

Franchement, on a l’air ridicule en position « fleur de lotus » en cours de yoga prénatal. Merci d’avoir la délicatesse d’essayer de nous mentir mais on le sait bien. Et le fait que la préparation à la naissance soit encore un espace très féminin nous empêche de nous sentir à notre place. Du coup, si on y va, un petit encouragement nous mettrait bien en confiance.

On veut changer nos habitudes avec vous

Parce qu’au fond de nous, on sait qu’on ne peut pas boire de l’alcool et manger n’importe quoi juste en vous disant quoi faire.

On fait les fiers, mais on sait qu’on va galérer à changer des couches

Quand le bébé arrivera, on voudra se surpasser ! On a déjà tous les beaux discours du monde, mais devant le fait accompli, on va s’écrouler comme des châteaux de cartes. On ne sait déjà pas toujours changer une roue alors un gamin… Donc, malgré nos grands airs, on veut absolument apprendre avec vous pour préparer le jour j ! Attendez-nous pour les vidéos de démonstration !

 

Sources 

CHU Sestre Milorsdnice de Zagreb

Journal du CNRS


Académie de Médecine

City University de Londres

News Medical Life Science

L’Information Géographique

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (1)
  • Je ne suis plus inscrite sur le site depuis des lustres, je reçois aujourd’hui une newsletter, et bien que plus trop concernée par la grossesse car ma fille a bien grandit, je suis curieuse de lire les conseils de papa, ce n’est pas si souvent qu’on leur donne la parole, et j’aime bien cette idée.
    Et que vois-je ! Que lis-je !
    Des aberrations qui sous couvert de bienveillance et de sagesse, ne sont que des clichés. Avec un ton qui se veut drôle et léger, ces stéréotypes entretiennent l’idée que la grossesse et la maternité sont chez la femme quelque chose d’inné et de naturelle, que la femme enceinte est un peu capricieuse et cyclothymique, mais qu’en faisant un peu d’effort, elle serait vraiment plus sympa.

    Ça commence bien avec la belle image de la femme enceinte qui heureusement, reste encore objet de désir : ‘De plus, qui peut se vanter d’avoir une aussi belle peau, d’aussi beaux cheveux et une aussi belle poitrine que vous… mise à part, peut-être, les mannequins de lingerie !’
    …ça alors, on s’intéresse encore à nos nichons enceinte, quelle bonne nouvelle !

    ‘N’ayez pas peur de solliciter notre aide’. Mais oui alors, quelle andouille, si en fait monsieur ne fait pas le ménage et les courses, c’est parce que j’ai oublié de lui demander !
    ‘Et si au lieu de rouspéter que vous avez tout à faire dans la maison, vous nous demandiez un coup de main ? ‘
    C’est vrai spontanément, c’était trop dur de se mettre à l’action. Et en plus après on râle. Vraiment, on exagère. Tout le monde sait que les hommes sont devant la télé et qu’il faut leur faire un listing des taches ménagères.

    Ne nous laissez pas grossir. ‘Mais je vous assure au plus haut point que ce rôle n’est pas fait pour nous. Nausées, mal au dos, et surtout kilos en trop… ‘.
    Là, je crois qu’on approche l’excellence. C’est vrai, moi la gerbe, le mal de dos et les montées d’hormones, j’ai toujours su que c’était fait pour moi. Pardon de vous imposer ça. En plus de râler, ne pas vous pousser à faire le ménage, on vous laisse à la dérive en ne surveillant pas votre alimentation. Alors que grâce à vous, on peut à loisir répéter notre rôle de future maman.

    Passons sur le shopping, soyez rassurante etc.

    Mon préféré pour la fin :
    ‘Nous apprendre à changer les couches – Si changer une couche est inné chez une femme, ce geste peut sembler plus compliqué pour un homme. Changer une roue de voiture nous paraît d’ailleurs moins tordu.’
    …C’est bien connu, dans notre ADN, on a un gène ‘couche’. ON SAIT.

    Je ne suis une féministe engagée, je suis une femme, une maman, une amie, une pote, et je suis choquée de lire des âneries pareils.

    Cela reflète bien les inégalités qui persistent entre les sexes, et les rôles qui continuent à s’imposer, la maman qui cuisine et qui râle, et papa rigolo qui bricole et qui attend qu’on l’appelle pour se bouger.

    On peut aussi être une maman qui change une roue, et un papa qui donne des conseils sur l’érythème fessier…

    Alors, oui, ce n’est pas méchant, c’est un ‘petit article gentil clin d’œil aux papas’, mais non, vraiment, je crois que c’est le genre d’humour qui continue au quotidien à entretenir des idées rétrogrades.

Laisser votre commentaire