Militaire, c’est par FaceTime qu’il assiste à la naissance de ses quadruplés

Militaire de profession, Anthony Burch n’était pas présent physiquement lors de l’accouchement de sa femme. Et pourtant, il a bien assisté à la naissance de ses quadruplés, qui s’est produite le 24 janvier 2016. Envoyé en mission en Corée du Sud (à plus de 20 000 kilomètres de chez lui), c’est par FaceTime que tout s’est passé…

Un accouchement 2.0

Bien qu’il n’ait pas pu assister physiquement à la naissance de ses quatre enfants, le militaire a vu ses bébés avant la jeune maman. Comment ? Les sages-femmes ont eu la brillante idée de l’appeler en FaceTime, soit en visio-conférence, pour qu’il voit la venue au monde de ses trois petits garçons Samuel, Nathaniel, Henry et de sa choupinette Molly. La technologie peut faire des miracles ! Interviewé par la chaîne américaine ABC, il a déclaré, ému : “J’étais tellement reconnaissant, car une fois qu’on a su que je ne serai pas rentré à temps, j’étais juste très content de pouvoir assister à l’accouchement aux premières loges et de constater qu’ils étaient en bonne santé et que ma femme se portait bien. » 

Le papa a ensuite pu prendre un vol pour les Etats-Unis quatre jours après les naissances pour retrouver toute sa famille car lui et sa compagne étaient déjà parents d’une petite Alice âgée de 2 ans.

Lorsqu’il a vu ses petits bouts pour la première fois, c’est un sourire rayonnant de bonheur qui s’est emparé de son visage. Lui et sa femme qui avaient toujours voulu fonder une grande  famille vont donc pouvoir enfin profiter de la joie de se retrouver tous ensemble, avant qu’Anthony ne reparte pour la Corée du Sud. Rompez soldat !


https://www.youtube.com/watch?v=x0aBPFEUtlM

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire