Jambes lourdes

Que savoir à propos des jambes lourdes ?

Pendant la grossesse, le flux hormonal peut entraîner une forte dilatation des veines et entraver la circulation sanguine. D’où les lourdeurs dans les jambes. Elles peuvent également se manifester par des fourmillements et des crampes toujours au niveau des jambes. Ce phénomène très désagréable concerne de très nombreuses femmes enceintes et surtout lorsque les premières chaleurs de l’année se font sentir. Et quand bébé commence à peser lourd, vers le 6ème mois, les jambes se font de plus en plus lourdes.

Pourquoi est-ce important ?

Le phénomène des jambes lourdes n’est pas si anodin que cela. C’est même biologiquement explicable. En effet, lors d’une grossesse, le corps de la femme subit de nombreux changements. Le volume sanguin augmente fortement, les parois des veines se dilatent en raison du volume sanguin et la circulation se ralentit. Du coup, le sang « stagne » et c’est pourquoi l’on a une impression de pesanteur voire de douleur.

Si vous avez des antécédents d’insuffisance veineuse dans la famille, si vous avez eu plusieurs grossesses, si vous êtes en surpoids, sédentaire ou exercez une profession qui vous amène à « piétiner » toute la journée, il faut être d’autant plus attentive à ce phénomène qui peut entraîner un risque de phlébite.

En savoir plus sur les jambes lourdes

Pour éviter les complications, il faut essayer de prévenir le phénomène de jambes lourdes. Par exemple, il est préférable de porter des chaussures avec un petit talon de 2 cm, assez larges pour ne pas comprimer le pied, et de reléguer vos talons aiguille au fond d’un tiroir pour quelques mois. Marcher d’un bon pas tous les jours permet d’activer la circulation sanguine. Evitez les vêtements trop serrés et privilégiez les chemises amples et les tailles élastiques.

La nuit, surélevez le matelas au niveau de vos jambes. Dans la journée, vous pouvez aussi faire les pieds au mur aussi souvent que possible pour favoriser le retour veineux : imparable ! Autre solution quasi indispensable : les bas de contention. Votre sage-femme ou votre gynécologue peut vous les prescrire, avec prise en charge par l’assurance maladie.

Enfin, évitez absolument le sauna, le hammam et les bains chauds. Privilégiez les douches fraîches, en remontant de la cheville vers le genou. Vous pouvez aussi appliquer un soin anti-jambes lourdes en massant toujours de la cheville vers le genou.


 

Un peu plus de lecture sur les jambes lourdes

Que faut-il changer dans son aliment lorsque l’on souffre de jambes lourdes ?

Quelles astuces pour les jambes lourdes ?