Dizygotes

Qu’est-ce que veut dire le mot « dizygotes » ?

Les jumeaux dizygotes ou communément appelés « faux jumeaux » surviennent lorsque deux ovules fécondés par deux spermatozoïdes se développent dans deux placentas séparés. Il y a alors double fécondation et donc, double ovulation. Cette double ovulation donne ainsi naissance à deux bébés, appelés jumeaux dizygotes. A savoir que le terme « zygote » désigne l’œuf issu de la fécondation d’un ovocyte par un spermatozoïde. On parle alors de dizygotes car il y a eu émission de deux ovocytes.

Quelles sont les caractéristiques des jumeaux dizygotes ?

Contrairement aux vrais jumeaux (monozygotes), les faux jumeaux ne se ressemblent pas plus que des frères et des sœurs issus de grossesses uniques. Ils n’ont pas les mêmes gènes et peuvent être de même sexe ou de sexe différent. Pour les jumeaux dizygotes, on parle de grossesse bichoriale biamniotique, c’est-à-dire qu’il y a deux placentas et deux cavités amniotiques. Chaque jumeau possède alors son propre placenta et ses membranes. Ils ne communiquent donc pas du tout entre eux.

En savoir plus sur les dizygotes

Il existe deux sortes de jumeaux : les monozygotes et les dizygotes. Les monozygotes, contrairement aux dizygotes, proviennent de l’union d’un seul spermatozoïde avec un seul ovocyte. De cette union, se formera un œuf qui se divisera en deux pour former deux bébés. Ils possèdent un patrimoine génétique conforme et sont pratiquement identiques. Et de plus, ils sont forcément du même sexe. Ils peuvent partager le même placenta et la même poche de liquide, ou bien seulement le placenta et deux poches séparées. Il est également possible qu’ils aient chacun leur poche et leur placenta, comme les faux jumeaux.

Un peu de lecture sur les dizygotes

Ce que vous pensez savoir sur les grossesses gémellaires 

Attendre des jumeaux : les 10 questions que tout le monde se pose

Tout savoir sur la grossesse multiple