Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

« Attention à la toxoplasmose »

A 26 ans, je suis une jeune maman d’un petit garçon de 3 ans et d’une petite fille d’un mois. Ma première grossesse s’est bien passée, je n’étais pas immunisée contre la toxoplasmose alors comme le veut le suivi de grossesse, j’avais le droit tous les mois à un bilan de sérologie toxo ! Heureusement, les tests se sont révélés négatifs tout au long des neuf mois de grossesse. Il est vrai que j’étais très vigilante sur la conduite à tenir envers ce virus. Bref, j’ai accouché le 23 février 2003 d’un beau petit garçon de 3.680 pour 52 cm et en pleine santé.

Deux ans et demi se sont écoulés sans soucis avant que nous nous décidions à avoir un deuxième enfant. A l’annonce de ma grossesse, c’est l’euphorie puis on revient sur terre et on commence le fameux bilan du début de grossesse avec toutes ses sérologies et autres analyses.

Et là quelques jours après le prélèvement, je reçois un courrier de ma gynécologue qui me dit de la contacter au sujet de ce fameux bilan. Aussitôt le courrier ouvert j’appelle son cabinet : elle m’apprend que ma sérologie toxo est positive ! Ah chouette me voilà avec un souci et quelques prises de sang en moins durant les 8 prochains mois ! Plutôt une bonne nouvelle non ?

Et bien non ! Ma gynécologue me demande si j’ai effectué un bilan sanguin après l’accouchement. Je lui confirme que j’ai fait toutes les analyses qui m’ont été prescrites à la suite de la naissance de mon fils. Je commence un peu à paniquer et je lui demande quel est le problème avec la toxo ?

Une mauvaise nouvelle
Elle m’explique donc que si j’ai contracté le virus de la toxo sur le dernier mois de grossesse qu’il n’y a pas de danger sur le système neurologique de mon bébé MAIS (il est là le mais) qu’un problème aux yeux pouvant aller jusqu’à la cécité pouvait se déclarer vers l’âge de 6/7 ans! Elle me rassure un peu en me disant que ça se soigne très bien par anticipation : il ne faut donc pas traîner car une fois la maladie installée, c’est trop tard.

Alors je m’assois et je commence à me poser un tas de questions. Je suis plutôt angoissée de nature. Je ne suis plus du tout dans un état euphorique mais plutôt de panique. Elle me dit qu’il faut que je me renseigne auprès de hôpital où j’ai accouché afin d’avoir les résultats de sérologie car elle n’a reçu aucun bilan ! Me voilà donc en train d’appeler le service gynéco de hôpital pour en savoir plus : on me dit que les dossiers sont archivés et qu’on me rappelle dès que possible. Le lendemain, le téléphone sonne, c’est hôpital ! Plutôt rapide ! Elle me signale que le bilan effectué après l’accouchement est positif pour la toxo !

Donc je résume : la sérologie toxo du 9eme mois a été faite début février. Elle était négative. J’ai accouché le 23 février. Le bilan de l’accouchement a été fait le 25 février et le test de sérologie à la toxoplasmose est positif ! J’aurais donc contracté le virus de la toxo entre début février et le 25 février !

Mon coup de gueule !
Alors là, grosse panique, je fonce à hôpital récupérer les papiers et là je peste contre le service !
Toutes mes analyses étaient présentes dans le dossier avec neuf sérologies toxo négatives. La dernière qu’ils me font est positive et ça ne leur a pas sauté aux yeux ? Ils auraient au moins pu en informer la gynécologue ou moi-même mais non rien ! La petite dame à qui je m’adresse me répond que si personne ne réclame les résultats, ceux-ci sont gardés et rangés aux archives. Je bouillonne de l’intérieur. Si on avait décidé de n’avoir qu’un seul enfant, je n’aurais jamais eu d’autre sérologie toxo et mon petit garçon aurait pu devenir aveugle à 6/7 ans ! Je prends donc mes photocopies de sérologie et j’appelle mon médecin pour l’informer du résultat.


Elle me conseille de faire le plus rapidement possible un bilan de sérologie de toxo à mon petit garçon. Si la sérologie est positive, je dois prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste afin de faire un bilan et d’effectuer l’éventuel traitement qui soignera tout ça ! Direction donc le laboratoire où on effectue la prise de sang ! Puis il faut attendre jusqu’au lendemain pour le verdict. Nous y sommes. J’y vais. On me tend l’enveloppe. Je l’ouvre, dans la précipitation je déchire l’enveloppe et laisse tomber mes affaires et là je lis : SEROLOGIE TOXOPLASMOSE NEGATIVE. Ouf ! J’en pleure tellement je suis soulagée. Mon petit garçon n’a rien et pas d’autres examens à faire ! Je me retourne vers la laborantine et je lui demande quand même si elle a un élément de réponse au sujet de ma sérologie de toxo. Je lui ai brièvement expliqué mon souci. Elle me dit que mon taux est légèrement supérieur à leurs repères mais dès l’instant où il est supérieur, c’est que je suis immunisée.

Pour ma première grossesse, un autre labo effectuait mes bilans : il a préféré ne pas prendre de risques par rapport à ce taux et a préféré indiquer une toxo négative. En réalité, j’étais déjà immunisée contre la toxo lors de ma première grossesse. Ma deuxième grossesse s’est donc terminée sereinement et ma petite fille a vu le jour le 04 avril 2006.

Voilà tout est bien qui finit bien mais je voulais exprimer mon mécontentement face au manque de dialogue entre les équipes médicales et faire profiter les autres mamans de mon vécu afin de leur faire connaître les éventuels risques de la toxo contractée en fin de grossesse sur lesquels on est mal informé.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire