Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignages : Les envies bizarres pendant la grossesse 

Témoignages : Les envies bizarres pendant la grossesse 

Aussi insolites soient-elles, les envies des femmes enceintes se manifestent trĂšs souvent dĂšs les premiers mois de grossesse. Si vous aviez entendu parler de cette irrĂ©pressible envie de fraises en pleine hiver et Ă  4 heure du matin, sachez que les futures mamans ont des dĂ©sirs alimentaires encore bien plus atypiques. TĂ©moignages Ă  l’appui


Claire et ses sauces d’accompagnement insolites

Mon mari a dĂ» me prendre pour un extra-terrestre pendant mes grossesses. Il m’arrivait en effet de faire des mĂ©langes alimentaires trĂšs insolites. Pour la premiĂšre, je remplaçais la vinaigrette par de la crĂšme anglaise sur mes tomates. S’en Ă©tait devenu une vĂ©ritable addiction. Puis, au cours de ma seconde grossesse, je suis devenue accro au lait de coco. En boisson ou en sauce sur mes aliments, cet ingrĂ©dient Ă©tait devenu mon pĂȘchĂ© mignon.

Émilie, adepte des chewing gum

J’ai passĂ© mon temps Ă  mĂąchouiller du chewing gum pendant neuf mois. A la fraise, Ă  la menthe, Ă  la pomme, quel que soit le parfum il fallait que je mastique quelque chose. Depuis mon accouchement, j’ai strictement interdit Ă  mon mari de me proposer de la pĂąte Ă  mĂącher. Cela me dĂ©goĂ»te dĂ©sormais.

Marie prend goût aux sucreries

Moi qui suis trĂšs « salé » en temps normal, je me surprends Ă  avoir plus envie de manger « sucré » depuis que je suis enceinte. Je consomme aussi beaucoup d’avocats et je ne sais vraiment pas pourquoi.

Ambre, devenue accro aux fraises Tagada

J’ai englouti de nombreux paquets de fraises tagada au cours de ma deuxiĂšme grossesse. Matin, midi et soir, impossible de finir mon repas sans une poignĂ©e de ces dĂ©licieux bonbons roses. J’avais cachĂ© tous mes sachets dans mon tiroir Ă  sous-vĂȘtements pour ĂȘtre sĂ»re que mon conjoint et mon aĂźnĂ© n’y toucheraient pas.

Maude s’est transformĂ©e en vĂ©ritable carnivore

Pour ma premiĂšre grossesse, j’ai eu envie de cornichons et bizarrement de viande. Sachant que je n’en mange quasiment pas parce que mon mari est vĂ©gĂ©tarien, je me suis toujours demandĂ© si cette envie n’était pas dĂ» Ă  un besoin nutritionnel pour combler mon manque de protĂ©ines.

MĂ©lanie s’est dĂ©couvert une passion pour les carrottes

Depuis que je suis enceinte je suis complĂštement folle de carottes rĂąpĂ©es. J’en mange tout le temps. Je pourrais d’ailleurs composer mes repas juste avec ce lĂ©gume.

Marise a trouvé un mélange subtil

Enceinte, je n’ai jamais su pourquoi mais j’ai adorĂ© trempĂ© mes morceaux de gruyĂšre dans la mayonnaise. Je trouvais le mĂ©lange exquis.

Françoise et ses envies salées

Enceinte, j’avais besoin de manger tout ce qui Ă©tait « salé » en surdose, en particulier de la viande. Aujourd’hui c’est l’effet inverse, cet aliment ne m’attire pas plus que ça. J’en consomme d’ailleurs assez peu.

Laurence et son goût immodéré pour le potage

Actuellement enceinte, le veloutĂ© de courgettes est devenu mon plat prĂ©fĂ©rĂ©. Si la faim me titille en plein aprĂšs-midi, j’ai toujours dans mon placard quelques briques de soupes en rĂ©serve.

Et vous, quelles ont été vos envies les plus insolites ? Un souvenir ?

À lire absolument