Maman VIP : Milie du blog « C’est quoi ce bruit » nous parle de sa grossesse et de sa vie de maman

Milie du blog « C’est quoi ce bruit » est une blogueuse très bavarde qui aime parler cuisine, beauté, déco, DIY, famille, mode, bref de la vie. Rencontre avec une maman blogueuse au grand cœur.

Qu’est ce qui vous a poussé à créer votre blog « C’est quoi ce bruit ?»

Je tenais un blog de cuisine et j’ai eu besoin de plus. Je me sentais enfermée dans un blog qui ne traitait que d’un seul thème, je voulais un site où je pourrais aborder les sujets qui me tiennent à cœur ou tout simplement mes bêtises. Accessoirement, ça me permet de saouler quelqu’un d’autre que mon mari (ou ma mère) avec mes blabla…

Comment décririez vous votre blog ?

A la base, il s’agissait d’un blog de recettes de cuisine et de décoration et très vite, les lecteurs m’ont poussée vers un côté plus familial.
C’est assez multithématique en fait ; des billet parfois personnels, d’autres plus informatifs mais également des recettes ou ce qui me passe par la tête en fait. Je peux parler allaitement un jour, décoration scandinave le lendemain, avortement le troisième jour, et finir la semaine avec une recette et une critique de film…

Comment décririez-vous la relation que vous entretenez avec vos lecteurs ?

Elle est magique, surtout de mon côté ! Écrire c’est chouette mais écrire et être lue et encouragée c’est génial ! D’autant plus qu’avec les réseaux sociaux, certains lecteurs deviennent un peu plus que de simples lecteurs ou commentateurs, il se crée une relation plus forte.

Quels sont vos articles les plus lus et commentés ?

Un petit coup de gueule traité de façon humoristique face à certaines réponses suite à une polémique sur l’allaitement en public.
Un billet tout plein de nostalgie sur les jouets des années 80, qui a du rappeler de nombreux souvenirs aux lecteurs… et à moi
Un article qui rebondissait sur l’expression « avortement de confort » et plus largement sur le droit à l’avortement.
Et une recette simplissime pour faire des scones.

Avez-vous des copines blogueuses ?

Oui bien sûr, copines et copains ! Oui il n’y a pas que des femmes sur les blogs 😉
Des relations virtuelles mais pourtant très fortes ! qui pour certaines passent au réel. Quand on a l’occasion de se rencontrer… c’est comme si on se connaissait depuis toujours…

Comment conciliez vous votre rôle de mère, votre job et votre blog ?

Hum, le blog me prend beaucoup de temps et j’avoue que je procrastine beaucoup… j’entame mille choses à la fois… Je travaille à temps partiel donc ça ne pose pas de soucis.
Ma fille a 4 ans, elle est à l’école, j’ai largement le temps de m’occuper du blog donc quand elle rentre, si je ne travaille pas, je peux m’occuper d’elle ; on a aussi le mercredi et le WE pour en profiter.

Comment expliquez-vous le succès des blogs parentaux ?

Quand on devient parent, on se pose mille questions dont la plupart n’ont pas une réponse unique toute faite (ça serait trop facile !)… parfois même, on n’ose pas poser ses questions aux autres car elles nous paraissent idiotes.
A travers un récit d’accouchement, d’une journée typique de maman, d’une dispute, d’une énième nuit sans sommeil, … les parents peuvent trouver des pistes pour répondre à leurs questions, se sentent peut-être moins seuls face à certaines situations. On y cherche le vécu, l’expérience. Il y a également tout le côté conseil d’achat, puériculture, bons plans qui intéresse souvent les jeunes parents.
Et un jour, à leur tour, les lecteurs deviennent blogueurs 🙂

Quel style de maman êtes-vous ?

Câline, protectrice, plutôt « maternante » mais également sévère sur d’autres choses. Je suis stricte aux yeux de certains, trop cool aux yeux des autres, je ne pense pas pouvoir me définir plus d’un côté que de l’autre, je suis un mélange des genres lol comme toutes les mamans 😉

Comment avez-vous vécu vos grossesses ?

Très bien malgré quelques petits soucis, j’ai adoré ma grossesse et mon gros bidou ! Par contre, j’ai détesté le côté médicalisé de la grossesse : les multiples rendez-vous chez le gynécologue, les monitorings 2 fois par semaine que j’avais à la fin.
Je passerais sur les œdèmes, les diverses douleurs et les 30 kg de plus…

Que vous apporte au quotidien votre rôle de maman ?

Je me sens femme, mère, je me sens plus responsable. Être mère, c’est beaucoup de responsabilité(s), de contraintes mais tellement de bonheur !

Qu’est-ce que vous avez trouvé le plus difficile dans la maternité ?

L’incertitude… l’inconnu. Pendant la grossesse, le fait de savoir ou plutôt imaginer qu’à tout moment tout pouvait s’arrêter, le questionnement incessant . Et pourtant j’ai l’impression d’avoir eu une grossesse sereine.  Mais le plus dur, c’est de ne pas avoir LE mode d’emploi livré avec l’enfant…


Vos enfants vous inspirent-ils ?

Oui bien sûr ! Même si je ne parle pas d’elle directement, elle est toujours dans ma tête, dans mon cœur, elle m’inspire à chaque moment, y compris sur le blog.

La chose la plus surprenante que vos enfants vous aient dite ?

– Chérie, je t’aime à l’infini et au-delà…
– Maman, je t’aime à l’infini et à Woody…

Bon si t’as pas vu Toy’s Story, ça veut rien dire

Que voulez-vous leur transmettre ?

Une éducation, le sens des valeurs. Je rêverais de lui donner les clés du bonheur mais les enfants doivent faire leurs propres choix, nous ne pouvons que les guider…

Quels conseils auriez-vous envie de donner aux futures mamans ?

Quelle lourde responsabilité ! Aimez vos enfants ! Aimez-les comme vous en avez envie et pas comme Tante Agathe ou Mamie Gertrude vous dit ! Élevez-les comme vous avez envie (je ressors la tante et la mamie ?), n’ayez pas peur de trop les aimer, de trop les materner ! On a souvent peur de l’enfant roi, mais l’enfant roi, c’est un manque d’éducation, pas un trop plein d’amour ou d’attention… Un bébé est une personne, pas une petite chose, respectez-le 😉
L’allaitement vous tente ? Alors fermez vos oreilles et lancez-vous ! Ça ne vous dit rien ? Donnez du lait artificiel sans complexe, c’est votre choix ! Vous êtes libres de vos choix ! L’idéal est de ne pas partir avec trop d’idées préconçues et d’accepter de s’ouvrir, de s’informer ; votre choix n’en sera que plus éclairé.

http://cestquoicebruit.com/

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire